×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Tibu Maroc: Des actions inspirantes pour fêter le basket

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5486 Le 02/04/2019 | Partager
    L’ONG célèbre la Journée mondiale de la discipline durant tout le mois d’avril
    Hommages aux anciens, caravanes à grande échelle, laboratoires d’innovation sociale…Un programme ambitieux
    17 centres éducatifs créés, 9 de moyenne pour 88% des bénéficiaires… Un impact social visible
    mohamed_amine_zariat_086.jpg

    La Journée mondiale du sport représente l’occasion pour Tibu Maroc de dresser son bilan en termes d’impact social. L’ONG, présidée par Mohamed Amine Zariat, a ainsi grandement contribué à améliorer les résultats scolaires des bénéficiaires de ses centres. 88% d’entre eux sont ainsi passés de 4 à 9 de moyenne en l’espace de trois ans (Ph. Fadwa Al Nasser)

    La Journée mondiale du sport et de la jeunesse, prévue le 6 avril prochain, approche à grand pas. A cette occasion, Tibu Maroc prévoit une série d’actions et de projets à la fois attractifs et stratégiques. Objectif: contribuer à promouvoir le secteur et notamment celui du basket  tout en honorant ses idoles. L’occasion également pour l’ONG de dresser son bilan en termes d’impact social.

    Durant tout le mois en question, l’association sera plus active, inspirée mais aussi inspirante que jamais. L’organisme prévoit tout d’abord de rendre hommage à une grande figure de proue du basketball, Badredine Hachad. Le joueur participera en compagnie de plusieurs de ses anciens co-équipiers, parmi lesquels Hassan Alaoui et Rachid Yatribi, à un match amical organisé le 12 avril en partenariat avec la Fondation Mohammed VI des champions sportifs.

    «Un moyen de préserver la mémoire de ces icônes de la balle orange», confie le président de Tibu Maroc, Mohamed Amine Zariat. L’association projette également de prendre part, à travers trois de ses équipes, au tournoi Globasket qui se tiendra du 20 au 28 avril à Barcelone. L’occasion pour plusieurs dizaines de jeunes joueurs, âgés entre 10 et 14 ans, de se mesurer à des équipes internationales et de gagner ainsi considérablement en expérience et en notoriété.

    Autre évènement phare également prévu, une caravane baptisée «Basketball for good tour» visant près de 6.000 jeunes de la région de Marrakech-Safi. «Une opération organisée pour promouvoir le basket ainsi que ses valeurs dans des contrées reculées dans lesquelles le sport n’est pas suffisamment démocratisé», explique Zariat.

    Enfin, cerise sur le gâteau, la tenue d’ateliers de réflexion internes au groupe. Intitulés «Tibu Lab», ces points de rencontre visent à répondre à des problématiques sociales à travers le basket. Parmi ces dernières notamment, l’autonomisation des jeunes, l’abandon scolaire ou encore la pauvreté.

    Une journée qui permettra également à Tibu Maroc de faire le point sur ses actions et d’évaluer son impact aussi bien sur le milieu du sport que sur le secteur de l’enseignement.

    tibu-maroc-086.jpg

    Tibu Maroc lancera toute une série d’actions et de projets stratégiques à l’occasion de la Journée internationale du sport et de la paix en avril. Un programme ambitieux qui comportera un match amical marqué par la présence de l’icône de la balle orange marocaine Badredine Hachad ou encore des ateliers d’innovation sociale à travers le basket (Ph. TM)

    L’association a créé depuis 2015 pas moins de 17 centres d’apprentissage de la balle orange, mais également des langues et du leadership. Aujourd’hui, ces organismes sont présents dans près de 12 villes du pays, parmi lesquelles Marrakech, Casablanca ou encore Agadir.

    Une expansion qui a porté ses fruits en matière de résultats scolaires. «88% des bénéficiaires de nos centres sont passés de 4 de moyenne à près de 9», précise le président du groupe. «Nos organismes ont été conçus pour pratiquer une activité sportive et physique dans un cadre stimulant et bienveillant afin de faire aimer l’école à leurs bénéficiaires», ajoute le jeune entrepreneur.

    L’impact de l’ONG est également visible en matière de vulgarisation de la discipline. En effet, près de 150.000 jeunes ont été initiés au basket en 2019 contre 96.000 l’année précédente. Tibu a aussi contribué à augmenté de 20% le nombre de licenciés affiliés à la Fédération marocaine de basketball.

    L’organisme a enfin formé bon nombre de talents de demain au cours de ces derniers mois. Pas moins de 400 jeunes sont passés par les rangs de son académie en 2019 contre moins de 300 une année auparavant. Le groupe possède aujourd’hui 6 équipes élites – autrement dit formées pour participer aux tournois mondiaux – ainsi qu’une équipe senior.

    Un peu d’histoire…

    C’est en 2013 que l’Assemblée générale des Nations unies a proclamé la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. La date du 6 avril avait été choisie à l’époque pour établir un lien historique avec celle de l’ouverture des Jeux olympiques de 1896. Depuis, cette journée est célébrée régulièrement chaque année.

    Karim AGOUMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc