×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Les secteurs Télécoms, Immobilier et Finance font dévisser le Masi

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5485 Le 01/04/2019 | Partager
    managem_085.jpg

    La valeur a clôturé en légère baisse de 0,11% à 949 DH. Sur un an, elle affiche une perte de 45%

    Le marché attendait des nouvelles du secteur immobilier et, sans surprise, elles ne sont pas très rassurantes. Certes Addoha avait alerté sur ses résultats annuels.

    En revanche, beaucoup n’avait pas anticipé la suppression du dividende. La réduction de 44% du coupon de Résidences Dar Saada à 3 DH a aussi été mal accueillie. L’entreprise a affiché un résultat net stable par rapport à 2017. Pour des entreprises qui continuent à subir les affres de la conjoncture, ces mesures sont sans doute nécessaires pour leur permettre de renforcer leur solidité financière et mieux préparer l’avenir.

    L’éclaircie dans le secteur vient du groupe Alliances qui a vu son résultat net consolidé bondir de 29% à 323 millions de DH. Ceci dit, les commissaires aux comptes attirent l’attention sur plusieurs faits pouvant avoir une incidence sur les résultats du groupe. En tout cas, le secteur a enregistré une contre-performance de 7,92% à la clôture du marché vendredi 29 mars.

    En dehors de l’immobilier, les secteurs Télécoms, Banques, Matériaux de construction ont pesé sur la direction du marché. A la clôture, le Masi a dévissé de 1,63% à 10.912,23 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a reculé de 1,74% à 8.850,09 points. Les indices Ftse ont baissé dans les mêmes proportions. Les pertes annuelles se sont creusées à -3,98% pour le Masi et -4,15% pour le Madex.

    La capitalisation boursière s’est fixée à 562 milliards de DH. Les transactions au cours de la séance ont totalisé 216 millions de DH. Managem a été la valeur la plus liquide avec un flux de 40 millions de DH. Attijariwafa bank a drainé 38 millions de DH et BMCE Bank 34 millions de DH. 

    F.Fa

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc