×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5476 Le 19/03/2019 | Partager

    ■ Un pigeon voyageur vendu 1,25 million d’euros
    Un pigeon voyageur dressé en Belgique, vedette des concours de colombophilie, a été vendu dimanche à plus de 1,25 million d’euros lors d’une vente aux enchères en ligne, devenant l’oiseau de son espèce le plus cher au monde. C’est le site spécialisé Pigeon Paradise (Pipa) qui a annoncé ce record mondial à l’actif du dénommé Armando, pigeon flamand mâle de l’élevage de Joël Verschoot, un des plus réputés du pays. «Personne ne s’attendait à ce que le cap magique d’1 million d’euros soit pulvérisé. Le montant final (de la vente) est de 1.252.000 euros», a souligné Pipa sans préciser l’identité de l’acheteur. Selon l’agence de presse Belga, il s’agit d’un Chinois, qui «utilisera certainement le volatile à des fins reproductives, pour faire naître de nouveaux champions». L’intérêt des collectionneurs chinois pour les pigeons voyageurs remonte à quelques années et a fait bondir les prix pour ces «champions», dont la performance consiste à rentrer le premier au bercail, à l’instinct, après avoir parcouru parfois des centaines de kilomètres. Enracinée en Belgique mais aussi aux Pays-Bas ou dans le nord de la France, la tradition des concours de pigeons voyageurs était sur le déclin. Mais cet intérêt des Asiatiques lui a redonné une seconde vie dans certaines régions. Selon Pipa, le pigeon le plus cher de l’histoire des ventes sur internet était jusqu’ici «New Bliksem» cédé à 376.000 euros en novembre dernier par son propriétaire belge Gaby Vandenabeele.

    ■ Carton rouge au prénom «Griezmann Mbappé» pour un bébé

    cari_insolite_076.jpg

    Un couple du sud-ouest de la France, manifestement amateur de football, s’est vu interdire par la justice de prénommer leur fils «Griezmann Mbappé» en hommage aux deux joueurs de l’équipe de France championne du monde et a dû trouver un autre prénom, a-t-on appris de source municipale. Ce prénom inédit a été recalé par un juge aux affaires familiales de Brive-la-Gaillarde, près de cinq mois après la naissance de l’enfant, a-t-on indiqué à l’AFP à la mairie de cette ville de Corrèze. Selon la radio locale France Bleu Limousin, qui a révélé l’information, le petit garçon s’appellera désormais Dany Noé. Un officier d’état civil de la ville avait saisi le procureur de la République lorsque les parents étaient venus déclarer l’enfant en mairie, estimant, comme lui permet le code civil, que ces prénoms pouvaient être «contraires à l’intérêt de l’enfant». Selon le journal La Montagne, les prénoms Griezmann Mbappé ont été supprimés des registres de l’état civil mais resteront inscrits, comme la loi le prévoit en cas de décision de justice, en marge de l’acte de naissance de l’enfant.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc