×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Tibu Maroc: Une caravane pour réussir à travers le basket

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5471 Le 12/03/2019 | Partager
    35 villes traversées, 35.000 jeunes visés… La plus grande jamais organisée en Afrique
    Ateliers d’initiation, matchs amicaux, séminaires sur l’entrepreneuriat…
    Objectif: gonfler les rangs des licenciés de la fédération et démocratiser la discipline
    tibu-basket-071.jpg

    Tibu Maroc organise jusqu’au 31 mars la plus grande caravane de basket-ball d’Afrique. Pas moins de 35.000 jeunes seront touchés par cette opération, qui vise à populariser la discipline et à servir de tremplin à ses talents les plus prometteurs (Ph. Tibu Maroc)

    Pousser les jeunes à réussir à travers la pratique du basket et à faire de leur passion de la balle orange une force pour leur avenir. C’est dans cette optique que Tibu Maroc organise jusqu’au 31 mars prochain la huitième édition de son «National School Tour», en partenariat avec le ministère de l’éducation et Coca-Cola Maroc.

    Une caravane – la plus grande d’Afrique – qui permettra de populariser la discipline auprès de plusieurs dizaines de milliers de jeunes issus de quartiers défavorisés et qui servira de tremplin aux plus talentueux d’entre eux.

    Cette caravane à grande échelle desservira au total pas moins de 35 villes du Royaume parmi lesquelles Mohammédia, Rabat, Kénitra, Larache, Tanger, Tétouan ou encore Ouarzazate. Au total, pas moins de 35.000 jeunes collégiens et lycéens âgés entre 15 et 19 ans seront ciblés par l’opération, soit 9.000 de plus que l’an dernier.

    Au programme de cette tournée ambitieuse sont tout d’abord prévus des ateliers de basketball, dirigés par des éducateurs et des coachs spécialisés affiliés à l’organisme. Objectif: acquérir les réflexes premiers de ce sport et maîtriser la passe, le tir ou encore le dribble. Mais pas seulement.

    «Nous souhaitons inculquer à ces jeunes les valeurs citoyennes transmises à travers le basket. Des qualités comme la persévérance et le leadership qu’ils n’ont pas eu la chance de développer suite aux obstacles sociaux et culturels rencontrés dans leur quotidien difficile», explique ainsi le président de Tibu Maroc Mohamed Amine Zariat.

    En plus des matchs «classiques», la tournée inclut également un séminaire intéressant sur le thème de l’entrepreneuriat social sportif. Une présentation à la fois pédagogique et interactive qui vise à encourager les jeunes à monter par leurs propres moyens un projet professionnel dans le domaine du sport … «Ce volet de la caravane a été pensé pour pousser les jeunes à investir dans un créneau au sein duquel ils ne s’aventurent que très rarement par peur du risque», précise Zariat.

    Mais cette manifestation va encore plus loin encore, se donnant pour mission d’augmenter sensiblement le nombre de licenciés au niveau de la Fédération royale marocaine de basketball. Avec le soutien d’associations de chaque région traversée, la caravane permettra en effet d’identifier les meilleurs talents rencontrés et de contribuer à lancer leur carrière dans ce domaine.

    Après cette aventure, Tibu ne compte pas en rester là. L’association prévoit en effet d’ouvrir deux prochains centres à Dakhla et à Agadir d’ici le mois d’avril, soit près de 19 au total.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc