×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Un bootcamp pour stimuler les carrières des femmes

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5471 Le 12/03/2019 | Partager
    Le quatrième organisé par New Work Lab depuis novembre dernier
    Un programme pour développer leur potentiel en interne

    Permettre aux femmes de s’épanouir dans leur carrière professionnelle tout en les outillant pour graver progressivement les échelons de la hiérarchie. C’est le concept à la fois original et intéressant du bootcamp «School of change» prévu à Casablanca du 22 au 24 mars. Une formation - La quatrième du genre – qui entre dans le cadre du programme lancé depuis plusieurs semaines par l’entreprise sociale New Work Lab et cible cette fois-ci la gent féminine.

    Une formation de deux jours au cours de laquelle plusieurs dizaines de salariées seront rigoureusement accompagnées pour redonner du sens à leur carrière tout en développant leur potentiel. Objectif: accélérer sa carrière et ne pas rester statique tout en répondant à ses besoins et à ses attentes.

    «Nous souhaitons transformer ces femmes en intrapreneuses, capables de prendre davantage d’initiatives et d’innover autrement», confie ainsi la fondatrice de New Work Lab Fatim Zahra Biaz. «Il s’agit pour ces dernières de pouvoir évoluer intelligemment dans leur carrière et d’être capable de la designer», ajoute la responsable.

    Un programme ouvert à tout un chacun qui permet tout d’abord aux participantes de prendre du recul en réalisant un bilan de carrière personnalisé. Un moyen de valoriser ses nombreux acquis et de recouvrer confiance en soi. Le bootcamp propose ensuite aux candidates d’identifier de nouvelles pistes de développement.

    Concrètement, des experts prodigueront des conseils pour transformer les challenges du quotidien en opportunités. «Les salariées doivent apprendre à ne pas être victimes de leurs problèmes et à les utiliser pour en faire une force», souligne Biaz.

    Dernière phase particulièrement stratégique, l’élaboration d’un plan de changement concret. S’étalant sur une durée de trois mois, il inclut entre autre le développement de nouvelles compétences ainsi que la transformation de son état d’esprit ou encore de son attitude.

    Karim AGOUMI

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc