×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Logiciels de gestion: Le groupe EBP croit au potentiel du Maroc

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:5465 Le 04/03/2019 | Partager
    Le cœur de cible: les PME/TPE de moins de 20 salariés
    Les solutions du groupe seront distribuées par son partenaire Dilogic
    rene_sentis_065.jpg

    René Sentis, président fondateur de EBP, groupe français d’édition de logiciels de gestion, officialise en grande pompe, ce lundi 4 mars à Casablanca, son partenariat avec la société Dilogic (Ph. EBP)

    - L’Economiste: Votre groupe reste sur une forte croissance en 2018. Comment voyez-vous l'évolution du marché des logiciels de gestion?

    - René Sentis: Avec 16,5% de croissance, le marché français des éditeurs nationaux forme une véritable filière industrielle. Les éditeurs s’internationalisent, gagnent en réactivité et en maîtrise du savoir-faire. Ils portent de lourds investissements en R&D. La transition technologique vers le cloud est largement entamée. Le secteur du logiciel de gestion ne fait pas exception. Et il adresse un large panel de fonctions expertes à forte valeur ajoutée: comptabilité, gestion commerciale, décisionnel, gestion des RH et gestion de projet. Dans ce paysage, le groupe EBP réalise une belle croissance tant en chiffre d’affaires (8%) qu’en effectif (70 recrues). Il conforte également sa position d’acteur majeur avec un classement à la 31e place du Truffle 100.

    - En quoi les réformes de type retenue à la source de l'impôt sur le revenu en France ont-elles été des catalyseurs de l'activité dans votre secteur?
    - Les réformes légales et réglementaires sont souvent un challenge pour les éditeurs de logiciels de gestion que nous sommes. L’enjeu est double: adapter le plus vite possible les produits en respectant à la lettre l’esprit des réformes et, en parallèle, rendre ces adaptations accessibles pour nos clients. Ce qui veut dire qu’elles doivent être compréhensibles, s’intégrer naturellement dans l’ergonomie du produit, se déployer facilement chez le client, et être expliquées par nos techniciens lorsque c’est nécessaire. Le prélèvement à la source, mais aussi les aménagements de nombreuses règles de paye ont longuement occupé nos équipes.

    - Quels sont les grands axes du partenariat que vous venez de conclure avec Dilogic et quels objectifs vous vous êtes fixés?
    - La société Dilogic est notre master distributeur exclusif sur le territoire marocain. Les objectifs sont clairs: notre partenariat doit nous permettre d’aborder ce nouveau marché avec méthode, en commençant par une bonne connaissance des attentes, une priorisation des aménagements à apporter dans nos produits, et la construction d’un maillage local de revendeurs de proximité. Nous mettons en commun nos forces: EBP apporte la R&D, la puissance de sa marque, son expérience de 35 ans dans l’édition de logiciels, et Dilogic apporte sa connaissance du terrain, des spécificités locales et de la réglementation spécifique. Nous avons également écrit un plan de lancement conjoint qui se traduit par le déplacement de techniciens et formateurs depuis la France, des soirées de présentation, des visites de partenaires, et un plan de communication.

    - Quelle évaluation faites-vous du marché marocain? Vos concurrents - SAGE, SAP et CEGID - y sont déjà très présents.
    - Les concurrents historiques d’EBP, à savoir SAGE - et sa marque CIEL associée - et CEGID (davantage orienté experts-comptables) sont effectivement présents au Maghreb depuis 10 ans, et réalisent entre 0,3% et 2% de leur chiffre d’affaires dans la région. Aujourd’hui, la volonté affirmée d’EBP est d’avancer sur les pays du Maghreb en misant sur notre cœur de cible historique: les TPE/PME de moins de 20 salariés. Les produits phares vendus sont les logiciels de comptabilité, de gestion commerciale (devis, facturation, gestion de stocks) et de paie, ainsi que la gamme bâtiment. Une stratégie de montée en gamme sur des PME de 50 à 100 salariés est développée depuis 10 ans et commence à porter ses fruits sur la notoriété d’EBP et sur son résultat. Nous misons sur le Maroc car il compte les avantages d’avoir un plan comptable, un droit des affaires et une règlementation assez identiques aux éléments français. Par ailleurs, les indicateurs économiques y sont favorables. Le marché existe donc bel et bien, à la seule condition de pouvoir convaincre les TPE de la nécessité ou de l’intérêt d’informatiser leur gestion. Notre offre est clairement positionnée en entrée de gamme et devrait nous différencier des concurrents.

    - Comment allez-vous affronter la concurrence de la contrefaçon des logiciels, très répandue sur le marché marocain?
    - D’après nos études internes, 40% des TPE sont informatisées, à des degrés divers, certes. Mais il semblerait qu’il y ait un nombre conséquent de logiciels non-officiels. Il est donc indispensable de prendre en compte ce constat pour y répondre, ce que nous ferons de trois manières.
    D’abord, en privilégiant les offres cloud qui, par nature, sont protégées et infaillibles. Ensuite, en adoptant une politique de prix abordable rendant l’acquisition légale d’un logiciel attractive, au regard des risques à utiliser un produit contrefait. Enfin, nous associons des mises à jour et un service technique de qualité à nos produits et contrats, ce qui donne encore plus de valeur à l’offre EBP officielle.

                                                                    

    560.000 clients, 600 collaborateurs

    Créé depuis 35 ans, le groupe EBP accompagne aujourd’hui une population de 560.000 PME et TPE. L’éditeur français des logiciels de gestion dispose d’un large catalogue de solutions de comptabilité, gestion commerciale, paie et CRM dédiées au pilotage des PME, des artisans, des commerçants et des professions libérales. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros (550 millions de DH) en 2018. EBP compte 600 collaborateurs en Europe et distribue ses logiciels en France, Espagne, Belgique, Suisse et Maroc.

    Propos recueillis par Abashi SHAMAMBA

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc