×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Fruits rouges: L’Australien Costa Group exporte depuis le Maroc

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5463 Le 28/02/2019 | Partager
    Une nouvelle unité de conditionnement de myrtilles à Larache
    Une capacité de traitement pouvant aller jusqu’à 12.000 tonnes/an
    costa-group-063.jpg

    Présent au Maroc depuis plus de 10 ans, l’australien Costa Group renforce ses capacités à l’export avec la construction, à Larache, de la plus grande usine de conditionnement de petits fruits (Ph. CG)

    Une nouvelle unité d’emballage et de conditionnement de myrtilles ouvre à Larache. La station de conditionnement African Blue de Costa Group s’étend sur une surface de 10.000 m2. L’installation, qui a mobilisé «plusieurs millions de dollars», a une capacité de traitement pouvant aller jusqu’à 12.000 tonnes par an, 150 tonnes par jour. Cet investissement majeur du groupe australien au Maroc a été réalisé par l’intermédiaire d’African Blue et Sweet Berry.

    Rappelons que Costa a acquis une participation majoritaire d’African Blue fin 2017. L’enjeu étant d’améliorer la qualité et la réputation des variétés que le groupe écoule sur les marchés de l’Union européenne, le Royaume-Uni, la Russie et l’Asie. «Nous sommes en mesure de fournir un produit frais de qualité supérieure sur ces marchés», fait valoir Peter McPherson, directeur général de Costa Berry International.

    Pour la première fois, la plus grande entreprise horticole d’Australie, a généré un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars (2018), soit une augmentation de 10,2% par rapport à l’année précédente. Ces installations renforcent son avantage concurrentiel sur les marchés européens.

    Introduite au Maroc en 2007, la myrtille est un fruit rouge très apprécié des consommateurs au Royaume-Uni, dans l’Union européenne et en Russie. La zone de production du groupe au Maroc couvre 294 hectares. L’offre provient également de 108 hectares supplémentaires appartenant à des producteurs tiers agréés.

    Principalement cultivé dans le Loukkos, le myrtillier occupe une superficie totale de 800 hectares, soit 10% des cultures de fruits rouges au Maroc. La production marocaine est estimée à 11.000 tonnes et atteint un rendement moyen de 10 tonnes/ha dont la quasi-totalité est destinée à l’export vers l’Europe et l’Amérique du Nord.

    Les variétés de myrtilles cultivées au Maroc sont les Southern Highbush et les Rabitteyes. Toutefois, la première variété est généralement préférée pour son fruit de bonne qualité et sa précocité, qui permet d’étendre la saison de production de novembre jusqu’à mai. D’ailleurs, des travaux sont en cours pour étendre la saison de production dans ses plantations d’Agadir. En plus des opérations marocaines, Costa possède trois exploitations de baies en Chine sur plus de 100 hectares.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc