×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    ODD: El Othmani botte en touche

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5460 Le 25/02/2019 | Partager
    La 1re réunion du Comité n’a pas abordé les remarques de la Cour des comptes
    Un mécanisme de gouvernance des ODD pour bientôt
    16 plans sectoriels de développement durable approuvés
    odd-voiture-marocaine-060.jpg

     Le gouvernement veut donner l’exemple en matière d’efficacité énergétique et de protection de l’environnement, selon Saâdeddine El Othmani. «Les administrations seront dotées de voitures électriques ou hybrides, qui devront représenter 10% des acquisitions lors de la 1re année», annonce le chef du gouvernement (Ph. L'Economiste)

    Deux jours après la publication du rapport critique de la Cour des comptes sur la mise en œuvre des objectifs du développement durable (ODD), le chef du gouvernement a présidé la 1re réunion du Comité stratégique du développement durable, créé l’année dernière. Interpellé sur les remarques formulées dans le rapport élaboré par l’instance présidée par Driss Jettou, Saâdeddine El Othmani a botté en touche.

    Pour lui, «ce document porte sur les objectifs du développement fixés par l’ONU, alors que la réunion du Comité s’est penchée sur l’avancement de la stratégie nationale, selon un ordre du jour fixé il y a plusieurs semaines». Il a avancé que son équipe «se penche actuellement sur l’examen des conclusions du rapport de la Cour des comptes».

    L’une des premières décisions prises, notamment pour remédier aux dysfonctionnements pointés dans ce document: le gouvernement devra bientôt mettre en place un nouveau mécanisme de gouvernance pour la réalisation des ODD.

    Pour ce qui est de la stratégie nationale du développement durable, le chef du gouvernement a insisté sur l’importance de la perception donnée par l’Administration publique. «Nous sommes tenus de donner l’exemple», a-t-il dit.

    Cela concerne notamment les aspects liés à la protection de l’environnement et à l’efficacité énergétique. Parmi les décisions approuvées lors de cette réunion: l’acquisition de voitures électriques ou hybrides pour les différentes administrations. El Othmani a annoncé que ces voitures devront représenter 10% des acquisitions au cours de la 1re année.

    Les engagements des administrations en matière de développement durable seront contenus dans une Charte, qui a été présentée aux membres du Comité stratégique. Elle devra être adoptée lors de la prochaine réunion du Conseil du gouvernement.

    Actuellement, le Maroc a approuvé 16 plans sectoriels de développement durable, a fait savoir Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat en charge de ce dossier. Parallèlement, «des points de contact seront mis en place au niveau des différents ministères, afin de garantir la coordination dans la mise en œuvre des objectifs fixés», a-t-elle indiqué.

    M.A.M.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc