De bonnes sources

Projet Akrach: Soupçons «d’injustice foncière»

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5455 Le 18/02/2019 | Partager

La Fédération de la gauche démocratique (FGD) vient de diffuser un communiqué dans lequel elle dénonce ce qu’elle appelle «une injustice foncière» dans le projet d’aménagement du plateau d’Akrach dans la région de Rabat. Une réserve foncière de 1.100 ha et dont une large partie sera consacrée à des équipements sociaux tels qu’une grande mosquée, un palais des congrès, une grande avenue de 70 mètres… Or, ces équipements sont situés sur des terres appartenant à des petits agriculteurs qui risquent d’être lésés au moment de l’expropriation. En revanche, les projets de villas et de résidences R+4 et R+5 se concentrent sur des terrains au nom de propriétaires influents. «Ce qui prouve que le plan d’aménagement a été taillé sur mesure», dénonce la FGD. Pour lever ces soupçons, elle préconise la création d’une agence publique pour procéder à l’expropriation et la vente des lotissements.

H.E.
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc