Régions

TangerMed traque ses conteneurs

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5452 Le 13/02/2019 | Partager
Un nouveau système de régulation des flux «Gate-in/Gate-out» activé
Le dispositif assure la traçabilité du chargement et son transit en toute sécurité
tangermed-conteneurs-1-052.jpg

Le nouveau sas d’accès pour le trafic import-export au niveau du port TangerMed a été complété avec un système informatique dédié pour le contrôle et le suivi des conteneurs tout au long de leur passage par le port (Ph. Adam)

Localiser les conteneurs, une tâche à laquelle le port TangerMed s’attelle avec fermeté. Le terminal à conteneurs du port TangerMed I a connu en 2018 le transit de près de 3,5 millions de conteneurs. Essentiellement, il s’agit d’intrants et de produits finis pour le secteur industriel ou d’exportation de l’industrie textile et agroalimentaire qui transitent par le port du Nord.

L’un des défis est d’assurer la traçabilité et le transit en toute sécurité de ces conteneurs. Pour y arriver, le port vient de mettre en place un nouveau système de régulation des flux baptisé «Gate-in/Gate-out». Il s’intéresse particulièrement à l’accès des camions aux terminaux à conteneurs. En effet, ce sont ces attelages qui assurent l’enlèvement et le transport des conteneurs et qui sont au centre de l’attention, selon l’Autorité portuaire TangerMed, TMPA. 

Le système sera étendu à l’intérieur des terminaux d’APM Terminals et d’Eurogate, délégataires des deux terminaux à conteneurs de TangerMed afin de gérer les mouvements de dépôt et d’enlèvement des conteneurs.

tangermed-conteneurs-2-052.jpg
 

Ce système devrait permettre aux opérateurs de savoir à tout moment où se trouve un conteneur en question. Les retombées sont multiples, parmi lesquelles, selon TMPA, rationaliser et mieux planifier l'arrivée de camions dans la zone portuaire et assurer une bonne régulation du trafic conteneurs dans le port. Il s’agira aussi d’éviter la congestion des installations dans le port et par là, d’assurer une meilleure planification et une réduction des délais de traitement des opérations portuaires.

Une interface d’échange de données informatiques a été mise en place pour l’occasion entre l’Autorité portuaire et les armateurs. Elle permettra de récupérer automatiquement les notifications d’autorisations pour le dépôt ou l’enlèvement des conteneurs pour une automatisation et accélération des opérations.

Le système informatique permettra aux opérateurs de terminaux de valider les demandes d’autorisations émises par les lignes maritimes et de proposer des créneaux d’enlèvement pour les transporteurs en fonction de la capacité opérationnelle du terminal. 

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc