×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Un nouveau jeu digital très «outdoor» à Marrakech

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5447 Le 06/02/2019 | Partager
    MAAUG, la nouvelle application «loisirs» dans la médina
    Un «urban city tour» et un «urban gaming» sur iPad
    Pour découvrir la ville autrement
    application-maaug.com-047.jpg

    L’application MAAUG.com offre un autre point de vue de la ville et une nouvelle façon de la découvrir. Seul ou à plusieurs, la formule propose un “urban city tour” et un “urban gaming” via les iPad fournis (Ph. MAAUG)

    Après les batailles au laser et autre jeu d’évasion grandeur nature, une nouvelle activité arrive à Marrakech. L’application MAAUG.com offre un autre point de vue de la ville et une nouvelle façon de la découvrir. Seul ou à plusieurs, la formule propose un «urban city tour» et un «urban gaming» via les iPad fournis. Un concept qui cartonne aux Etats-Unis et en Europe. S’agissant de la première option, tout est envisageable.

    Avec ses 90 points d’intérêts listés en médina, ce guide virtuel suit les joueurs à la trace, leur montre ce qui vaut le coup d’être visité, où sont les bonnes tables et racontent même l’histoire de chacun des monuments. Les artisans sont en bonne place parmi les propositions envoyées sur la tablette.

    «L’intérêt premier est de faire connaître Marrakech aux touristes dans ce qu’elle a de plus authentique et historique. L’idée est de les faire aller à la rencontre des habitants», explique l’initiateur du projet, Olivier Deschamps. Cette nouvelle technologie pousse la visite encore plus loin vers le désert d’Agafay. «Un lieu que je connais comme ma poche», confie-t-il. En plus du livret papier, il suffit de se laisser guider sur l’écran à travers les pistes, choisissant tout sur son parcours.

    Le programme est en effet entièrement personnalisable. Via la connexion 4G et l’assistant de navigation personnel, les voyageurs restent toujours connectés entre eux et avec les organisateurs. «Impossible de se perdre». D’autres destinations se préparent vers le grand sud et le Haut-Atlas.

    Au total, 8 villages sont référencés dans la région d’Imlil pour des arrêts déjeuner chez l’habitant, des randonnées à faire avec les muletiers ou pour goûter le couscous traditionnel au feu de bois. «C’est un travail commun. Nous faisons venir les touristes dans ces vallées, et les habitants s’occupent très bien de tout sur place», ajoute Deschamps.

    Avec cette offre de visites guidées, l’application propose aussi une version jeu urbain. En famille ou entre amis, mais surtout en corporate, les challenges s’enchaînent. Questionnaires, puzzles, énigmes, l’épreuve peut être aussi de trouver un moyen de transport ou de se faire prendre en photo devant un monument, et tout ça avec des limites de temps. La visite de la médina ne peut être que ludique, avec toujours le même plan interactif de la ville et un rapport complet de la journée pour ne rien oublier des lieux visités.

    J.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc