×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Sebta: Le touriste marocain, une aubaine

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5443 Le 31/01/2019 | Partager
    Une enquête pour identifier les attentes des visiteurs
    Le passage frontalier, toujours le même goulot d’étranglement
    sebtat-tourisme-043.jpg

    Sebta continue de miser sur le tourisme de shopping et les marocains pour maintenir à flot son commerce (Ph. Adam)

    Sebta continue de miser sur les touristes marocains. La ville vient de présenter les premiers résultats d’une étude sur le tourisme de shopping avec en ligne de mire les visiteurs venant du Maroc. Ces derniers constituent un des derniers espoirs du secteur de la grande distribution et des enseignes de mode de la ville, en crise depuis quelques années. Cette enquête a permis d’identifier au plus près le profil et les attentes de ces clients.

    Parmi les attentes relevées figurent les langues, indispensables pour toute activité touristique et qui font souvent défaut à Sebta. L’enquête a permis d’identifier la préférence des touristes marocains pour le français, suivi par l’arabe et l’anglais. Afin d’encourager les séjours en week-end, le secteur touristique de la ville s’est aussi intéressé aux conditions de séjour ou les attentes des touristes vont au wifi gratuit, un grand classique, mais aussi aux prix élevés des suppléments comme le petit-déjeuner ou des soins comme la coiffure et beauté.

    Ensuite vient l’aspect sécurité qui est de plus en plus d’actualité. La ville de Sebta n’est pas un repaire de paix et certains quartiers comme celui de Principe sont assez chauds, même si les agressions d’ordre criminel sont très rares. Assurer la sécurité des visiteurs et de leurs véhicules en mettant en place des parkings surveillés figure parmi les remarques des enquêtés.

    Mais ce qui est le plus cité est la flexibilisation et l’accélération du passage frontalier. Malgré les modernisations entreprises de part et d’autre de la frontière, les conditions de passage à Bab Sebta ont connu un net recul depuis 2017 avec des délais qui dépassent plusieurs heures, selon les heures de la journée. Des conditions qui ne semblent pas près de s’arranger.

    Malgré tout, les responsables espagnols assurent travailler de concert pour réduire ce goulot d’étranglement qui constitue l’une des plus grandes tares de cette «destination».

    Le président de la ville de Ceuta, a lui-même insisté sur la mise en place d’un protocole dédié d’attention au touriste marocain et qui impliquera toute l’administration de la ville. Il facilitera l’accessibilité, l’information et le stationnement des visiteurs, surtout lors des périodes de fête marocaines, des dates qui connaissent un important flux de visiteurs.

    A noter que la ville de Sebta n’hésite pas à chercher des alternatives pour son économie tournée jusque-là vers le commerce informel. C’est le cas avec le tourisme et les jeux online où elle entend s’imposer au niveau de toute la région.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc