×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Aéroport Mohammed V: Le Terminal 1 ouvre enfin!

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5438 Le 24/01/2019 | Partager
    La construction a mobilisé 1,5 milliard de DH d’investissement
    25 entreprises locales ont participé aux travaux
    Sa réalisation s’est étalée sur 10 ans
    aereport_de_casablanca_038.jpg

    Le chantier a été réalisé par 25 entreprises nationales et 6 étrangères dont le groupement TGCC-Intertridim et Jet Contractors, qui a réalisé les projets en tout corps d’état (TCE). Socotec a été le bureau de contrôle et le groupement Framtec-Save Consulting et Techniconsult le bureau d'études (Ph. ONDA)

    Enfin un Terminal aéroportuaire à la hauteur de la capitale économique du Royaume. Mais il aura fallu attendre 10 ans pour sa livraison. Il devra être mis en service au cours de la semaine prochaine. Le projet d’extension, de réaménagement et de modernisation du Terminal 1 de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca a été inauguré dans l’après-midi du mardi 22 janvier par le Souverain.

    L’ensemble des fonctions et des liaisons entre le Terminal 1 et le Terminal 2 a été étudié en vue d’accroître le niveau de qualité de service et répondre à l’importante croissance du trafic aérien découlant notamment de la caractéristique Hub de cet aéroport, souligne l’Office national des aéroports (ONDA), maître d'ouvrage du projet.

    Les travaux ont nécessité des investissements de l’ordre de 1,5 milliard de DH HT, sur fonds propres de l'ONDA. Le chantier a été réalisé par 25 entreprises nationales et 6 étrangères.

    840 hommes/jour de travail mobilisés

    Les travaux ont mobilisé 840 hommes/jour de travail dont 600 ouvriers, 100 contremaîtres, 80 techniciens, 60 ingénieurs. Bâti sur une superficie de 76.000 m2, le nouveau Terminal 1 permettra l’accueil d’un trafic annuel de 7 millions de passagers. Il comporte 8 nouveaux postes de stationnement d’avions, dont trois pour les gros-porteurs et un poste dédié au mastodonte des airs, l’Airbus 380. La capacité de l'aéroport Mohammed V passe ainsi à 14 millions de passagers par an.

    Dès l’arrivée, les automobilistes disposent d’un parking voiture de 2.075 places sur 2 niveaux offrant le service lavage. Une solution de sécurité unifiée comprenant la vidéosurveillance, le contrôle d’accès, l’analyse vidéo et la reconnaissance des plaques d’immatriculation.

    Une panoplie d’équipements est installée pour fluidifier le cheminement du voyageur durant son transit (trottoirs roulants, portes automatiques, escaliers mécaniques, ascenseurs…).

    Système «BRS» et fouille virtuelle du corps

     Dédié à la compagnie nationale Royal Air Maroc et ses partenaires, le terminal est doté de bornes "Libre-Service BLS" permettant aux passagers de procéder eux-mêmes à leur enregistrement et de leurs bagages. Après cette étape dans l’un des 52 comptoirs, les bagages sont soumis à un tri automatique, doté de systèmes d’inspection et de détection d’explosifs dernière génération d’une capacité de plus de 5.000 bagages/heure.

    Pour éviter les pertes de bagages et une meilleure traçabilité, l’aéroport est équipé du système «BRS» (Baggage reconciliation system), qui permet d’assurer leur suivi tout au long de leur cheminement depuis l’enregistrement et les tapis à bagages jusqu’au container et au point de chargement à bord de l’avion.

    Ce système permet de garantir que chaque bagage chargé correspond à un passager embarqué. Les formalités d’enregistrement accomplis, le voyageur passera à travers un des 6 «Body Scan» menant à la zone d’embarquement. Les ondes millimétriques de ce système de fouille virtuelle du corps permettent de détecter toute matière solide ou liquide dissimulée à la surface du corps.

    L’équipement permet d’éviter les palpations corporelles et réduit la durée du contrôle de sécurité. Le voyageur passera ensuite dans l’un des 57 postes d’immigration, puis la zone d’embarquement disposant de 39 postes de départ, contre 18 en zone de transit.

    Après franchissement de la zone de sûreté à accès réservé et contrôlé, le voyageur pénètre dans la zone de transit national et international de 2.450 m2. Sur son parcours, il a accès à un «Walkthrough» commercial, un concept innovant de boutiques Duty Free offrant un choix diversifié d’enseignes nationales et internationales ou encore une couverture Wifi gratuite et illimitée.

    Pour l’embarquement, le Terminal dispose de neuf passerelles télescopiques, dont une triple passerelle pour l’accueil de très gros-porteur de type A380.

    Sur le plan architectural, le nouveau Terminal est conçu comme une ouverture sur le monde extérieur, avec des façades, côté piste et côté ville, entièrement vitrées. Celles-ci offrent en spectacle le ballet des agents de piste lors de l’escale, les phases du traitement de l’appareil (placement, déchargement, chargement, ravitaillement, catering, etc.). Le verre prédomine dans la conception afin de favoriser un contact direct avec la lumière naturelle, explique Azzedine Baddou, architecte du projet.

    Quelques chiffres clés

    • Une superficie de 76.000 m2 permettant l’accueil d’un trafic annuel de 7 millions de passagers
    • 8 nouveaux postes de stationnement des avions dont 3 pour les gros porteurs
    • 52 comptoirs d’enregistrement
    • 5.000 bagages contrôlés par heure
    • 194 écrans pour l’affichage des informations
    • 57 postes d’immigration, dont 39 à l’embarquement départ
    • 6 Body scan dans la zone d’embarquement
    • 6 systèmes de détection d’explosifs  standards 3 (EDS 3) et 6 autres pour les explosifs liquides
    • 10 détecteurs de traces d’explosifs et stupéfiants
    • Un parking de voitures sur 2 niveaux disposant de 2.075 places
    • 20 ascenseurs, 2 monte-charges, 17 escalators et 5 tapis roulants dans le couloir de débarquement

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc