×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Ouezzane et Chaouen, lanternes rouges en matière de routes rurales

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5435 Le 21/01/2019 | Partager

    Au Nord, la situation laisse à désirer en matière de routes rurales. Ces infrastructures, censées aider au désenclavement du monde rural, sont en net retard, selon la wilaya de la région. La couverture du monde rural au Nord atteint les 66%, en dessous de la moyenne nationale, avec des minima de 57% à Chefchaouen et Larache. Le retard est imputé à la nature escarpée du monde rural dans ces zones, ce qui rend difficile l'exécution des projets. Chefchaouen souffre elle aussi en matière d'accès à l'eau potable avec seulement deux ménages sur trois ayant accès à l'eau potable contre presque 98%. Larache figure en tête des zones à forte concentration en matière de bidonvilles. Elle concentre, avec les environs, les deux tiers des bidonvilles de la région.

    A.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc