×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Flexibilité du dirham: «signe positif» pour la BAD

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5434 Le 18/01/2019 | Partager

    La Banque africaine de développement (BAD) juge l’adoption par le Maroc d’un régime de change plus flexible un an après son introduction. Pour elle, cette flexibilité contrôlée du dirham a été perçue comme un «signal positif» par les investisseurs et une étape importante vers un régime de change flottant.
    La BAD relève que le dirham s’est bien comporté par rapport à l’euro avec une appréciation de 1,9% sur les 8 premiers mois de 2018 alors qu’il s’est légèrement déprécié face au dollar sur la même période.

    M.A.B.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc