×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    La ville s’offre un festival de l’audiovisuel de la santé

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5431 Le 15/01/2019 | Partager
    A l’initiative du CHU Mohammed VI de Marrakech et l’association Arts visuels
    Télémédecine, thérapie par image, projet psycho-éducatif au programme

    Une première du genre, un festival de l’audiovisuel de la santé. Et c’est Marrakech qui va accueillir la première édition du ZoomSanté prévue du 17 au 18 janvier prochain. Objectif: donner de nouvelles dimensions à l’audiovisuel et à l’image pour servir de source de développement le secteur de la santé

    . C’est ainsi que ZoomSanté va investir les caractéristiques de l’audio-visuel dans le secteur de la santé à travers la thérapie par image, la formation pédagogique ou encore pour illustrer les réalisations et le développement que connaît ce secteur.

    Le festival est co-organisé par le Centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech et l’association Arts visuels en partenariat avec le ministère de la culture. Au programme pour cette 1re édition, des ateliers, des films mais aussi une séance de télémédecine sous la direction du professeur Ait Benali pour un partage d’expertise entre le service de neurochirurgie relevant de l’hôpital Errazi et son homologue au CHU du Burkina Faso.

    Cette séance de télémédecine va constituer le noyau de partage et de coopération sud-sud pour le développement de la neurochirurgie dans l’Afrique, indique les organisateurs du festival. Pour rappel, le Maroc a déjà adopté un décret préparant l’entrée en vigueur de la télémédecine et ce pour faciliter les consultations et contrôles médicaux à distance, au profit des régions éloignées ou en manque de ressources humaines spécialisées.

    Autre projet de collaboration sud-sud très attendu porté par le CHU de Marrakech, le projet Insight destiné aux patients schizophrènes volontaires, dans la phase initiale de leur maladie. Ce programme psycho-éducatif original est centré sur l’amélioration de la conscience de la maladie pour favoriser une meilleure adhésion aux soins et une meilleure alliance thérapeutique des patients atteints de schizophrénie.

    Ce programme sera lancé pour la première fois au Maroc et en Afrique à l’hôpital Ibn Nafis relevant du CHU Mohammed VI de Marrakech a l’occasion du festival. En projection d’ouverture, un film réalisé pour l’occasion «We can be Born again» qui porte sur l’un des sujets les plus innovants de la santé, celui de la greffe d’organes et de tissus humains.

    Ce film évoque trois histoires de malades dont leurs vies vont radicalement changer grâce à la greffe hépatique…Enfin, le festival va récompenser les meilleurs spots de sensibilisation ayant trait aux questions de santé. Ces spots seront filmés dès le démarrage du festival au niveau des services d’endocrinologie et d’onco-hématologie et visualisés à la fin du festival.

    Un hommage sera rendu d’ailleurs à des professeurs et des anciens du CHU de Marrakech dont notamment Hicham Nejmi, aujourd’hui secrétaire général du ministère de la santé, à Yao Etienne, directeur du CHU de Treichville Côte d’ivoire, à Philippe Kohl, président du festival Imagésanté  de Belgique et à l’actrice marocaine, Fatima Harrandi (Raouia).

    Réalisations

    Créé en 2001, le CHU Mohammed VI de Marrakech a réalisé plusieurs prouesses en matière de santé dont notamment la greffe d’organe.  En 2011, il a lancé la banque des yeux, une structure alimentée par les dons de cornées à partir de greffons importés ou locaux.  Depuis, 156 greffes de cornées importées et 42 locales ont été effectuées dans ses services. Depuis 2012, 49 greffes de cellules souches hématopoïétiques ont été réalisées au CHU de Marrakech ainsi que 33 greffes de rein.  En 2017, le centre hospitalier a totalisé 15.000 interventions chirurgicales et plus de 20.000 accouchements. Les passages en urgences ont dépassé les 200.000 en 2017.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc