Régions

Khénifra: La collecte des déchets concédée à «Ozone»

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5429 Le 10/01/2019 | Partager
Le nouveau délégataire démarre le 10 janvier
Il investira 13,7 millions de DH en matériels

C’est officiel. La gestion du ramassage des ordures de la ville de Khénifra est concédée désormais à «Ozone environnement et services», société de nettoyage et de collecte des déchets qui entrera en service d’ailleurs, ce jeudi 10 janvier, dans la petite bourgade.

«Nous allons éradiquer tous les points noirs dans les plus brefs délais», indique Aziz El Badraoui, président du groupe Ozone. Selon lui, «le personnel procédera à des campagnes de ramassages massifs puis mettra à proximité des usagers le type et le nombre de récipients qu’il faut pour les inciter, petit à petit et sans trop d’efforts, à l’utilisation des caissons et récipients de collecte». 

Le nouveau marché du groupe Ozone porte, en effet, sur la collecte des ordures ménagères, le balayage manuel et mécanique et le lavage mécanique des voies. Il a été concédé par les élus de la petite bourgade, en novembre, pour un contrat de 7 ans. Pour eux, le choix s’est porté sur la société Ozone, car elle a été la moins disante (coût/cahier des charges) lors de l’ouverture des plis. Le contrat stipule qu’Ozone assurera une capacité annuelle de traitement estimée à 32.724 tonnes.

Ainsi, le délégataire prendra en charge la collecte et l’évacuation des déchets ménagers et assimilés, le nettoiement des voies et places publiques ainsi que l’évacuation des produits de nettoiement.La société prendra aussi en charge la fourniture et l’exploitation de l’ensemble des équipements et matériels, l’encadrement et le personnel nécessaires à la réalisation des prestations.

Pour le premier volet, le délégataire a consenti un investissement de 13,7 millions de DH en équipements. Il déploiera une flotte de matériel et d’équipement moderne qui compte 20 engins. Ozone installera de plus des bacs enterrés à l’instar de ceux implantés à Fès et ailleurs. Il sera chargé de l’entretien et la maintenance de tous les équipements et matériels.

Côté ressources humaines, pas moins de 100 nouveaux emplois seront créés dans le cadre de ce projet, réservés aux jeunes de la province. «Nous allons rendre cette ville plus attrayante et propre dès les premières semaines», indique El Badraoui.

Et de rappeler que son expertise, qui s’étend de la collecte, le nettoiement, l’évacuation, la gestion des centres d’enfouissement technique au tri, valorisation et recyclage des déchets, lui a permis de décrocher les certifications ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001.

Employant un effectif de plus de 8.500 personnes, le groupe Ozone Environnement et Service opère au Maroc, au Mali, au Soudan, en Guinée et en Côte d’Ivoire, et dispose d’une flotte de 1.200 engins. Par ailleurs, le groupe s’est vu attribuer la catégorisation fiscale «Classe A» par la Direction générale des impôts (DGI).

Aussi, a-t-il décroché le Prix africain de développement dans le domaine de la gestion des déchets en 2017, le Prix des villes arabes pour la propreté de la ville de Laâyoune pour la sécurité environnementale en 2015, et a inauguré, en novembre, son premier centre de tri, à Fès.

Actions sociales pour le personnel

Ozone se veut une entreprise citoyenne en soutenant les activités socio-culturelles de son personnel. En ce sens, l’entreprise 100% marocaine initie une série de rencontres culturelles. A commencer par la projection du film «Nouh ne sait pas nager» de son réalisateur Rachid El Ouali. Rendez-vous est donné aux salariés du groupe le 12 janvier à la salle Ba Hnini à Rabat. «Ce serait l’occasion d’inviter nos partenaires élus des villes de Bouznika, Benslimane, Al Mansouria, Harhoura…, rendre hommage aux meilleurs personnels, et les encourager d’évoluer dans une entreprise qui pense à eux», estime El Badraoui. Une deuxième projection est prévue le 19 janvier au profit des salariés du groupe dans la région Fès-Meknès.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc