×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Banque alimentaire du Maroc: Le coup de pouce aux élèves du monde rural

    Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5427 Le 08/01/2019 | Partager
    Plus de 402 T de denrées alimentaires collectées au profit de 3.233 élèves
    Réhabilitation d’une école à Telouate dans la province de Ouarzazate
    ecole-campagne-rural-027.jpg

    L’ONG Banque alimentaire a porté le projet de réhabilitation de l’école Anmiter à Telouate, dans la province de Ouarzazate en finançant les travaux pour refaire l’étanchéité, la peinture, le sol et la porte et les fenêtres pour les deux classes existantes, ainsi que la construction d’une nouvelle salle de 48 m² et d’une clôture sur 120 mètres (Ph BAM)

    La Banque alimentaire du Maroc impacte la vie de milliers de jeunes filles et garçons pensionnaires de Dar Talib et Dar Taliba dans le monde rural, principalement dans les régions de Draa Tafilalet et Khénifra Béni Mellal. Certes, ces jeunes ont accès à l’éducation puisque les pensionnats leur permettent de continuer leurs études, mais les conditions de séjour ne sont pas forcément des plus agréables.

    Le fonctionnement de ces centres est parfois difficile à assurer, financièrement mais aussi au niveau de l’organisation quotidienne. L’ONG intervient en tant que partenaire des associations qui gèrent les pensionnats pour fournir ces derniers en denrées alimentaires, en équipement et fournitures de tout genre, allant des couvertures aux serviettes hygiéniques.

    La Banque alimentaire a pour objet d’utiliser l’aide alimentaire, les dons et toutes les subventions qu’elle peut mobiliser pour promouvoir la scolarisation dans le monde rural, lutter contre la précarité et l’exclusion sociale. Durant l’année 2018, la Banque alimentaire du Maroc a pu collecter 402 tonnes de denrées alimentaires.

    «Ces dons ont permis de prendre en charge 3 nouveaux pensionnats à Kerrouchen, province de Khénifra et Ikniouen, province de Tinghir, augmentant ainsi le nombre des pensionnats pris en charge à 37. Le total d’élèves pour l'année scolaire 2018-2019 s’élève ainsi à 3233 dont 2263 filles et 970 garçons», apprend-on auprès de l’ONG. Dans le détail, une trentaine de pensionnats de jeunes filles et garçons a été équipée en literie.

    Deux caravanes médicales multidisciplinaires ont été réalisées et deux actions sur le sujet de l’abandon scolaire ont été organisées à Azilal et Taroudant. La mission de la Banque alimentaire du Maroc ne se limite pas aux donations, car elle intervient également dans la construction des écoles.

    Ainsi, l’école Anmiter a été réhabilitée à Telouate, dans la province de Ouarzazate. En plus de travaux pour refaire l’étanchéité, la peinture, le sol et la porte et les fenêtres pour les deux classes existantes, l’école s’est dotée d’une nouvelle salle de 48 m² et d’une clôture sur 120 mètres linéaires.

    Les travaux ont concerné l’électricité et la plomberie avec le réaménagement et construction de deux blocs sanitaires. Le projet de réhabilitation a coûté 356.100 DH et s’est réalisé en partenariat avec l’Association Anmiter pour les œuvres sociales et la délégation du ministère de l’Education Nationale et l’académie de la région Draa Tafilalet.

    Avec 16 années d’engagement en faveur de la scolarisation des enfants dans les milieux ruraux difficiles, la Banque alimentaire du Maroc renforce ce concept de solidarité qui permet aujourd’hui à des centaines de jeunes pensionnaires de continuer leur scolarité dans les meilleures conditions possibles.

    Sabrina BELHOUARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc