×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Gabon: Retour à l’ordre

    Par L'Economiste | Edition N°:5427 Le 08/01/2019 | Partager

    Alors que les condamnations affluent de toute part, le porte-parole du gouvernement gabonais annonçait dans la journée hier que la situation était sous contrôle et que les mutins ont été arrêtés ou sont en fuite. Le pays s’est réveillé lundi matin avec une tentative de coup d'Etat militaire.

    Le porte-parole gouvernemental a ajouté que, sur un commando de cinq militaires qui avaient pris le contrôle de la radio-télévision nationale dans la nuit de dimanche à lundi et appelé à un soulèvement, «quatre ont été arrêtés, un est en fuite». Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours afin de maintenir l'ordre, a-t-il ajouté.

    Des officiers gabonais se sont emparés lundi de la radio nationale dans une tentative apparente de coup d'Etat, voyant dans le discours de Nouvel An du président Ali Bongo, qui se remet d'un AVC au Maroc, le signe qu'il n'est plus en état de gouverner.

    Son discours «a renforcé les doutes sur la capacité du président à continuer à assumer les responsabilités de sa charge», a déclaré le lieutenant Kelly Ondo Obiang, dirigeant d'un autoproclamé Mouvement patriotique des forces de défense et de sécurité du Gabon.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc