×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5426 Le 07/01/2019 | Partager

    ■ Trump parodie «Game of Thrones» pour son mur!
    «Le mur vient»: après avoir déjà détourné la célèbre phrase de la série «Game of Thrones» pour mettre en garde l'Iran, Donald Trump a encore une fois parodié jeudi l’emblématique slogan, pour cette fois promettre un mur à la frontière avec le Mexique. Dans l'après-midi, juste après avoir donné une conférence de presse surprise à la Maison-Blanche pour marteler l'importance de ce mur frontalier ardemment appelé de ses voeux, le président a posté sur son compte Instagram un nouveau détournement de «Game of Thrones». Ce montage représente son visage au-dessus d'une palissade à la frontière, avec le slogan «Le mur vient» («The Wall is Coming»), reprise de «L'hiver vient» («Winter is coming» en version originale) de la série multi-récompensée de HBO. Autre référence à «GoT», le «O» est barré de trois bandes verticales. Il y a deux mois, le président avait déjà publié sur Twitter une affiche saluant le prochain rétablissement des sanctions contre l'Iran et siglée de la phrase «Les sanctions viennent».

    ■ Ils plongent dans l’eau glacée pour fêter la nouvelle année

    cari_insolite_026.jpg

    D’Edimbourg à Lisbonne, en passant par Berlin, partout en Europe, les baigneurs les plus téméraires se sont jetés mardi dans des eaux glacées pour célébrer le passage à la nouvelle année. La température de l'eau? «9... 9-10, un petit 9. Mais c'est bon! Ça fait du bien!», lance Claudy qui participe avec près de 1.000 autres baigneurs au «bain des givrés» à Malo-les-Bains, une station balnéaire située au nord de la France. A midi pile, les baigneurs ont sprinté depuis la digue jusque dans les eaux glacées, pour certains jusqu'à mi-jambes, une coupe de champagne à la main, quand d'autres ont plongé entièrement et plusieurs fois. Pour braver les vagues, la plupart avaient enfilé des déguisements excentriques et décalés, ici des capes de super-héros, des perruques ou encore... des gilets jaunes. A La Haye, au Pays-Bas, ils étaient près de 10.000, selon les organisateurs, à avoir participé au coutumier plongeon du Nouvel An. Toujours dans la mer du Nord, mais de l'autre côté de la frontière avec l'Allemagne, sur l'île de Nordeney, 500 baigneurs, petits et grands, se sont eux aussi jetés à l'eau. Avec une température ne dépassant pas les cinq degrés, ils étaient nombreux, emmitouflés dans leur manteau, à être restés sur la plage pour immortaliser l'exploit avec leur smartphone. Dans la capitale allemande, seuls les aficionados ont osé braver le froid mardi. Sourire aux lèvres, onze membres du club de natation d'hiver «Berliner Seehund» (les Phoques de Berlin) ont barboté paisiblement dans l'eau réfrigérée du lac d'Oranke, à Berlin. Question d'habitude.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc