×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les priorités d’Afriquia Gaz

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5426 Le 07/01/2019 | Partager
    La société va maintenir ses investissements dans l’extension de ses capacités de stockage
    Les bénéfices devraient s’élever à 597 millions de DH pour l’exercice 2018
    afriquia_gaz_026.jpg

    Afriquia Gaz entend poursuivre son programme d’investissement pour mieux répondre à l’accroissement de la demande. Il sera axé sur la sécurité d’approvisionnement via l’extension de la capacité de stockage (Source: Afriquia Gaz)

    Afriquia Gaz veut consolider son leadership dans un secteur du GPL à fort potentiel. La société est parvenue au fil des années à devenir le premier importateur de GPL au Maroc détenant ainsi «la plus importante capacité de stockage et d’emplissage», comme elle précise dans la note d’information de la mise à jour de son programme d’émission de trésorerie pour un montant maximum de 1,2 million de DH.

    De ce fait, elle écoule plus de 40% des volumes commercialisés du secteur. Pour arriver à ce stade, la filiale du groupe Akwa a multiplié les opérations stratégiques. Il y a eu d’abord le rapprochement opéré en 2005 avec Tissir Primagaz puis l’acquisition en 2009 du distributeur National Gaz dans la région de l’Oriental, et en 2010 de Dragon Gaz via National Gaz. Sans oublier la mise en service du terminal de stockage de Jorf Lasfar en 2011.

    Justement pour maintenir le cap à travers la poursuite de son programme d’investissement afin de mieux répondre à l’accroissement de la demande. Ce dernier sera axé principalement sur la sécurité d’approvisionnement via l’extension de la capacité de stockage. Il est prévu un nouveau terminal de stockage à moyen terme.

    Il y a aussi l’extension de la supply chain avec l’augmentation de la capacité des centres emplisseurs puis le développement du maillage territorial avec l’injection de bouteilles neuves. Au total, Afriquia Gaz aurait dépensé quelque 376 millions de DH en 2018 et prévoit un budget de 614 millions de DH pour les deux prochaines années.

    Outre les infrastructures de stockage et d’emplissage stratégiques en cours, la spécialiste du gaz au Maroc entend aussi maintenir des investissements récurrents notamment le renouvellement et la mise à niveau du parc de bouteilles ainsi que les installations de citernes chez les clients. Il faut dire que la qualité et la sécurité des installations est une priorité pour Afriquia Gaz compte tenu notamment des exigences induites par sa certification.

    Parallèlement, la société prévoit de poursuivre ses efforts de prospection dans le but de saisir toute opération qui contribuera à la consolidation de sa position actuelle. Tout cela devrait se traduire positivement sur les comptes de la société qui prévoit de porter son chiffre d’affaires pour l’exercice 2018 à plus de 4,3 milliards de DH. La rentabilité devrait aussi progresser avec un résultat net attendu de 597 millions de DH pour 2018 et 620 millions de DH estimés pour 2019, soit une croissance de 4%.

    Moulay Ahmed BELGHITI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc