Competences & rh

L’Université Cadi Ayyad, toujours la meilleure!

Par Joséphine ADAM | Edition N°:5423 Le 02/01/2019 | Partager
Première place dans le classement mondial Times Higher Education 2019
Les sciences physiques, une discipline où elle se distingue
Publications, couronnement de chercheurs ou contributions scientifiques, son palmarès
uca_023.jpg

L’Université Cadi Ayyad de Marrakech se classe une nouvelle fois 1re au Maghreb et en Afrique francophone dans le ranking mondial «Times Higher Education 2019». L’établissement se hisse à la 15e place dans le monde arabe et sur la 12e marche en Afrique

Les années se suivent et se ressemblent. L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech se classe une nouvelle fois première au Maghreb et en Afrique francophone dans le ranking mondial «Times Higher Education 2019». L’établissement se hisse à la 15e place dans le monde arabe et sur la 12e marche en Afrique. C’est tout particulièrement en sciences physiques qu’il se distingue.

En effet, sur cette discipline, l’UCA arrive première au Maroc, au Maghreb et en Afrique francophone, 13e dans le monde arabe et 14e en Afrique. C’est ce qui lui a également permis de figurer au top 300 des meilleures universités mondiales classées selon Shanghai 2018. Il faut dire que l’université déploie beaucoup d’effort pour le développement de la recherche scientifique.

Astrophysique, physique des hautes énergies et astro-particule, optique, électronique, automatique, énergie, mobilité urbaine… autant de thématiques dans le viseur des 14 équipes de recherche opérant dans les 30 laboratoires de l’établissement universitaire. Le tout déployé sur toute la région Marrakech-Safi. Une vraie dynamique donc au service d’une production grandissante de chercheurs cités dans les revues internationales qui comptent.

L’UCA se distingue aussi à travers le couronnement de certains de ses professeurs comme Khalil Ezzinbi, qui a reçu 2 prix consécutifs, celui de l’Union des mathématiciens Africains (UMA) en juillet 2017, et le AMMSI-Philip Griffiths prize 2018 en octobre dernier. Des prix qui l’ont consacré meilleur chercheur africain qui a contribué davantage au développement des mathématiques à l’échelle de l’Afrique.

Dans la balance également, la contribution des chercheurs de l’UCA dans la découverte d’un astéroïde binaire rare 2017-YE5 et d’un nouveau système des exoplanètes en 2017, observés respectivement par les télescopes MOSS et TRAPPIST 1 de l’observatoire de l’Oukaimeden. Sans oublier celle de l’origine des neutrinos cosmiques observés par la collaboration IceCube.

Rappelons que, dans les classements du Times Higher Education, les universités sont évaluées selon 13 critères de performance en rapport avec leurs missions fondamentales: de l’enseignement à la recherche, en passant par le transfert de connaissances et les perspectives internationales.

J.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc