×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Casablanca: Plus de 4.200 classes en préfabriqué à raser

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5422 Le 28/12/2018 | Partager

    L’académie régionale de l’éducation et de la formation (Aref) de Casablanca-Settat est en guerre contre les classes en préfabriqué dans les écoles publiques. La région en compte encore 4.267. Ces constructions sont potentiellement dangereuses, car elles peuvent contenir de l’amiante. Cette année, l’Aref prévoit d’en détruire quelque 477, pour les remplacer par des salles de cours en béton. Un budget de 76,3 millions de DH a été consacré à cette opération. L’an dernier, 353 classes avaient été remplacées. Même à l’université de Casablanca, il existe encore des salles en préfabriqué, installées il y a des dizaines d’années.

    A.Na

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc