×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Médias

    Bahia Amrani, la nouvelle patronne des éditeurs de journaux

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5419 Le 25/12/2018 | Partager
    Elue à la tête de la fédération pour un mandat de 2 ans renouvelables
    Un parcours journalistique des plus denses
    bahia-amrani-fmej-019.jpg

    Pour la nouvelle présidente de la Fédération des éditeurs des journaux: «la complémentarité entre la presse écrite et électronique à travers une action dans le cadre d’un seul secteur afin d'améliorer le contenu du produit médiatique est primordiale» (Ph. DR)

    «Une entreprise forte pour un journalisme sérieux», c’est le thème du 8e congrès  de la fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ). Un congrès qui a consacré Bahia Amrani, nouvelle présidente de l’institution. Journaliste chevronnée, ayant exercé dans plusieurs médias nationaux et internationaux de grande renommée.

    Après avoir fait ses armes en tant que journaliste à «Al Maghrib», puis au «Message  de la Nation», elle est nommée Rédactrice en chef du journal «Libéral», fondé avec la défunte Nadia Bradley. Amrani a  ensuite collaboré avec des supports médiatiques de renom tels L'Express, BBC et Jeune Afrique, pendant plusieurs années, pour créer ensuite l’hebdomadaire «Le reporter», un journal d’informations générales, indépendant, qui célèbre cette année ses 21 ans. Candidate unique à ce poste, Amrani succède ainsi à Noureddine Miftah qui a occupé ce poste pendant trois mandats.

    Pour la nouvelle présidente, le nouveau bureau de la FMEJ est appelé à relever plusieurs défis durant son mandat notamment «la crise» que traverse le secteur et le parachèvement des chantiers ouverts. Elle a, par la même occasion, souligné l'importance de la complémentarité entre la presse écrite et électronique à travers une action dans le cadre d’un seul secteur afin d'améliorer le contenu du produit médiatique.

    La nouvelle patronne des éditeurs de journaux s’engage à œuvrer pour le renforcement de l’entreprise de presse qui traverse ces dernières années une crise économique très difficile, alors que le paysage médiatique national connaît d’importantes mutations, marquées notamment par la mise en place du Conseil national de la presse. Titulaire d’une licence en sciences politiques, d’un diplôme d’études supérieures (DES) en relations internationales et d’un autre DES en sciences administratives, Bahia Amrani a fait un cursus universitaire remarquable.

    En effet, c’est à l’enceinte de la faculté des sciences juridiques de Rabat qu’elle a côtoyé les grands auteurs et penseurs de l’époque, tel que Aziz Belal, Mohamed Lahbabi, Maurice Duverger, Remy Leveau, John Waterbury, Michel Rousset et Jean Garagnon.

    A.Bo

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc