×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Alliance Afrique-Europe: Du concret…

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5416 Le 20/12/2018 | Partager
    Démarrage des premiers projets dans des secteurs stratégiques
    Le Maroc parmi les pays bénéficiaires

    Trois mois à peine après le lancement de l’Alliance Afrique-Europe, la Commission européenne a dévoilé les premiers progrès accomplis en matière de stimulation des investissements et de création d’emplois en Afrique. C’était lors du forum de haut niveau Afrique-Europe organisé le 18 décembre 2018 à Vienne.

    Le plan d’investissement extérieur de l’UE a pour objectif de lever des investissements durables conséquents dans les pays d’Afrique et du voisinage européen d’ici à 2020. Le montant de 44 milliards d’euros a été annoncé et les programmes qui sont déjà prévus mobiliseront 37,1 milliards d’euros d’investissements.

    ■ Créer de l’emploi: Une garantie de l’UE (NASIRA, un mécanisme de partage des risques) s’appuiera sur 75 millions d’euros de fonds de l’UE pour mobiliser jusqu’à 750 millions d’euros d’investissements destinés aux entrepreneurs en Afrique subsaharienne et dans les pays du voisinage méridional de l’UE. Cette garantie à elle seule devrait créer 800.000 emplois et profiter à ceux qui éprouvent des difficultés pour accéder à des prêts abordables (petites et moyennes entreprises, personnes déplacées à l’intérieur du territoire, réfugiés, personnes de retour au pays, femmes et jeunes).

    ■ Secteur agricole, centrales solaires: Un nouveau fonds pour les entreprises agricoles d’un montant de 45 millions d’euros soutiendra les petites exploitations agricoles en améliorant l’accès au financement des petits exploitants. Il devrait attirer plus de 200 millions d’euros en investissements et profiter à pas moins de 700.000 ménages dans les zones rurales. Pour soutenir les pays du voisinage méridional de l’UE, un programme d’un montant de 61,1 millions d’euros sera destiné à des centrales solaires au Maroc et 46,8 millions d’euros seront investis dans la dépollution du drain de Kitchener dans la région du delta du Nil en Egypte.

    ■ Investissements dans l’éducation: Depuis 2015, le programme Erasmus+ a appuyé 16.000 échanges d’étudiants et de membres du personnel d’universités africaines, qui sont venus en Europe pour une courte durée. Le prochain appel d’Erasmus+ est lancé. L’UE est donc en bonne voie pour atteindre son objectif annoncé pour 2020: 35.000 échanges.

    ■ Climat des affaires: Rien qu’en 2018, l’UE a engagé plus de 540 millions d’euros pour soutenir des réformes de l’environnement des entreprises et des investissements. Tout en dépassant largement l’engagement pris par l’Alliance Afrique-Europe d’augmenter le soutien de l’Union jusqu’à 300 à 350 millions d’euros par an pour la période 2018-2020. Des dialogues entre les secteurs public et privé afin de promouvoir la plateforme Sustainable Business for Africa (SB4A) ont été ouverts dans ces pays: la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Maroc, le Nigeria, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Tunisie et l’Ouganda. Des dialogues similaires sont en cours de préparation dans 25 autres pays africains. L’objectif est d’encourager la création d’emplois décents, en particulier pour les jeunes et les femmes.

    Intégration économique

    L’UE s’est engagée à soutenir la création d’une zone continentale africaine de libre-échange et a notamment annoncé une aide de 50 millions d’euros. Une première étape a été franchie avec la signature d’un programme de 3 millions d’euros avec la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique afin d’élaborer des stratégies nationales de mise en œuvre pour cette zone. Il est également prévu de créer un observatoire africain du commerce.

    F. Z. T.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc