×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    STMicroelectronics mise sur le social

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5414 Le 18/12/2018 | Partager

    Remettre à neuf des classes de cours pour offrir un meilleur environnement d’apprentissage aux élèves issus de quartiers défavorisés. C’est dans cette optique que STMicroelectronics, fabricant de puces électroniques, vient d’organiser, en partenariat avec la Fondation ST,  une action sociale à but non lucratif au sein du collège Bouskoura. Une initiative originale et exemplaire qui profitera à plusieurs centaines de jeunes et contribuera à relever sensiblement leur niveau scolaire.

    L’opération a été menée par une centaine d’employés et de sous-traitants du groupe. «24 de nos fournisseurs ont généreusement mis la main à la pâte dont notamment Emustra, Electroconnect, Agave Bleue, AlphaPlomberie et SMS. Une démarche entièrement gratuite et citoyenne dont les travaux d’aménagement ont impliqué plusieurs managers de notre entreprise», confie le DG de ST Maroc Fabrice Gomez. Pas moins de 855 élèves et 37 de leurs professeurs en bénéficieront.

    Plusieurs pièces de l’établissement, dont notamment la salle informatique et la bibliothèque, ont ainsi été réhabilitées comme il se doit. «Nous avons fourni une quinzaine d’ordinateurs ainsi que des datashows et des tableaux d’affichage pour offrir à ces jeunes un matériel pédagogique moderne et leur permettre de maîtriser les dernières technologies», explique le directeur.

    Mais pas seulement. L’initiative a également permis d’améliorer et de «retaper» le cadre de vie de ces élèves, qu’il s’agisse des sanitaires ou encore des jardins. «Avant notre arrivée, les toilettes étaient dans un état délabré et le câblage électrique à refaire. Des détails liés au confort qui peuvent changer la donne en termes de réussite. L’on sait en effet que beaucoup de collégiennes sèchent les cours par manque d’infrastructures répondant à leurs besoins personnels», souligne Gomez.

    Une manifestation sociale  menée avant tout pour contribuer à promouvoir l’égalité des chances des jeunes élèves en matière d’éducation. Mais pas seulement. Ce projet appuie également la stratégie RSE de la Fondation ST. L’organisation indépendante à but non lucratif, fondée en 2001, a déjà formé au Maroc près de 134.000 jeunes issus des quartiers défavorisés aux outils informatiques. Un chiffre qui monte à 550.000 sur le plan international.

    K.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc