×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Regus renforce son maillage

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5413 Le 17/12/2018 | Partager
    Ouverture de 3 nouveaux espaces de bureaux et de coworking
    Le groupe double ses capacités en à peine trois ans
    tarek_abou-zeinab_013.jpg

    Tarek Abou-Zeinab, directeur Afrique d’International Workplace Group (IWG): «Nous réfléchissons à déployer la marque Regus dans d’autres villes comme Fès et Marrakech. La ville de Marrakech étant considérée comme une destination incontournable pour le tourisme d’affaires» (Ph. IWG)

    Le Maroc est devenu un marché stratégique pour IWG (International Workplace Group), maison mère de Regus. C’est à ce titre que le groupe annonce l’inauguration de 3 nouveaux espaces de bureaux et de coworking à Casablanca (Florida), Rabat (Mahaj Hay Ryad) et Tanger (Ibn Batouta Mall). Leur ouverture aura lieu au cours du premier trimestre 2019.

    La marque historique du groupe IWG propose différents espaces de travail flexibles à la carte (bureaux privatifs, espace de coworking, salles de réunion, business lounge) ciblant des start-up aux groupes mondiaux, en mettant l’accent sur l’accessibilité, la flexibilité et la qualité des bâtiments. Son ambition est d’être un acteur de référence pour tout type d’entreprise qui souhaite s’y développer.

    «Nous sommes aussi des incubateurs de talents et start-up. Pour accompagner la dynamique entrepreneuriale du continent, nous lancerons aussi notre filiale Spaces, spécialisée dans le coworking, au premier semestre 2019», annonce Tarek Abou-Zeinab, directeur Afrique IWG. Après l’Afrique du Sud, le Maroc sera le second pays avec l’Egypte à accueillir Spaces.

    En à peine 3 ans, le groupe a doublé son nombre de centres au Maroc pour répondre à la demande. Regus revendique le statut de premier fournisseur mondial d’espaces de travail avec un réseau de 3.200 emplacements dans plus de 1.000 villes et plus de 120 pays, desservant 2,5 millions d’entrepreneurs chaque mois. Au Maroc, le fournisseur d’espaces dispose déjà de 13 centres d’affaires.

    Ainsi, le Royaume est devenu le premier pays d’implantation de la marque sur le continent et son deuxième marché africain en matière de croissance après l’Afrique du Sud. Autant dire que l’enseigne arrive à tirer son épingle du jeu alors que l’immobilier de bureau continue de souffrir.

    La valeur ajoutée de Regus réside dans la flexibilité et un choix d’adresses parmi ses 3.200 sites. Le groupe accompagne ainsi une évolution des usages des espaces de travail. Ces derniers permettent aux entreprises d’opérer sans frais d’installation ni d’investissement en capital, de mutualiser les coûts, voire limiter les coûts d’expansion. Ils offrent également une large gamme de services: secrétariat téléphonique, gestion du courrier, salles de réunion et accès à l’internet haut débit.

    Le coworking façon Regus séduit près de 2.000 entreprises locales au Maroc, qui louent actuellement ses services. Les PME et start-up représentent la moitié de ses clients. En 2017, le groupe IWG a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 2,3 milliards de livres sterling (environ 2,6 milliards d’euros).

    Ses revenus totaux, pour la zone Europe-Afrique-Moyen-Orient, atteignent 540,5 millions de livres sterling (environ 610 millions d’euros), soit presque 7% de croissance par rapport à 2016. En 2017, il a investi 176,8 millions de livres sterling (environ 199,8 millions d’euros) à l’échelle mondiale.

    M. Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc