×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Atlantic Dialogues: Think tank grandeur nature à Marrakech

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5412 Le 14/12/2018 | Partager
    La 7e édition de la conférence ce week-end
    Coopération affaiblie, mouvements rationalistes, angoisses économiques... le monde divisé
    Porter la voix du sud au cœur du débat
    geographie_faim_012.jpg

    Après la Méditerranée, au cœur du sommet sur les migrations, direction l’Atlantique. Depuis sa création en 2012, la conférence annuelle Atlantic Dialogues (AD) s’évertue à porter la voix du sud au sein du débat international sur les défis de la région. Tout le week-end, plusieurs centaines de hauts responsables, dirigeants d’entreprises, universitaires, personnalités influentes et acteurs de la société civile se réunissent à Marrakech pour la 7e édition.

    Le Maroc étant choisi comme hôte de l’événement en raison de son emplacement et de ses relations étroites avec tous les pays riverains de cette zone géographique. Initialement créé dans le double effort de l’OCP Policy Center et du German Marshall Fund des Etats-Unis, il encourage un échange de vues animé et informel entre les jeunes professionnels et les dirigeants d’aujourd’hui. Cette année, le thème arrêté porte sur les «dynamiques de l’Atlantique: surmonter les points de choc».

    La région restant à la croisée des chemins d’un nombre croissant de goulots d’étranglement. La coopération multilatérale est en effet affaiblie par les différends commerciaux, la montée en puissance de mouvements nationalistes et les angoisses économiques.

    Résultat: des perturbations sont apparues dans le partenariat historique entre les Etats-Unis et l’Europe, mais également entre les Etats-Unis et les pays asiatiques (Corée du Nord et Chine notamment), impactant l’Afrique et l’Amérique latine. La conférence AD s’inscrit donc comme une plateforme pour explorer de nouvelles idées sur la manière dont les décideurs, les chefs d’entreprise, les chercheurs, les universitaires et les autres parties prenantes peuvent contribuer à renouer les relations et les partenariats transatlantiques dans le contexte d’un monde en mutation rapide.

    L’occasion également de rassembler des preuves pour créer un contre-discours. De la politique étrangère de Trump à la dynamique démographique, en passant par la fragilité du multilatéralisme et la perspective imminente d’une nouvelle crise financière, ainsi que les conséquences des inégalités économiques croissantes et la diminution de la classe moyenne… autant de défis interdépendants à l’ordre du jour.

    Plus largement, cette 7e édition explore comment les gouvernements peuvent rétablir la confiance et renouveler le contrat social entre les Etats et leurs citoyens, tout en apportant des réponses adéquates à la menace du changement climatique pour les générations futures.

    Plusieurs enseignements et opportunités pouvant être tirés des expériences des espaces océan Pacifique et Indien, de la réforme entreprise par l’Union africaine pour mieux contrôler ses propres problèmes de sécurité, ainsi que du lancement de la nouvelle zone de commerce continentale.

    J. A.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc