×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5410 Le 12/12/2018 | Partager

    ■ Un Russe lâche des rats au Parlement

    crai_insolite_010.jpg

    Un tribunal de Saint-Pétersbourg a condamné mardi à une amende un jeune Russe qui avait lâché des rats dans le Parlement local afin de protester, expliquait-il, contre «l'inaction des députés». Ilia Mokhov, 23 ans, a été reconnu coupable de «violation des règles de réunion dans un lieu public» et condamné à une amende de 10.000 roubles (environ 130 euros), selon le tribunal Oktiabrski de la deuxième ville de Russie (nord-ouest). En novembre, le jeune homme s'était rendu au siège du Parlement local avec une boîte en carton qui contenait deux rats. Il s'était installé dans un coin sans éveiller les soupçons des services de sécurité avant de lâcher les rongeurs qui s'étaient rapidement dispersés. Ilia Mokhov avait publié sur YouTube une vidéo de son geste et expliqué à la presse avoir voulu attirer l'attention sur «l'inaction des députés" de son quartier, qui «ne font rien pour les habitants». «Ils ne servent à rien».

    ■ Deux religieuses se servent dans la caisse pour jouer à Las Vegas
    Deux religieuses américaines qui officiaient dans une école catholique près de Los Angeles ont reconnu avoir détourné des fonds de l'établissement pour s'offrir des virées dans des casinos de Las Vegas, a annoncé lundi leur hiérarchie. Ces détournements de chèques destinés à l'école duraient depuis plus d'une dizaine d'années et pourraient atteindre la somme de 500.000 dollars, selon l'archevêché de Los Angeles.
    L'Ordre des soeurs de Saint Joseph de Carondelet, créé en 1650 en France au Puy-en-Velay (centre-est), «confirme avoir été informé par l'archevêché de Los Angeles d'une enquête sur les finances de l'école Saint James à Torrance, en Californie», explique dans un communiqué transmis à l'AFP, la branche américaine de l'Ordre. «On nous a appris l'existence d'un détournement de fonds impliquant deux de nos soeurs. Les soeurs ont confirmé les malversations et ont coopéré à l'enquête», poursuit l'Ordre religieux, présentant ses excuses aux familles et exprimant son désir de «rembourser intégralement l'école Saint James». Selon des médias locaux, la soeur Mary Margaret Keuper, principale de l'établissement où elle a travaillé pendant vingt ans, et sa très bonne amie, soeur Lana Chang, qui enseignait en classe de 4e, ont toutes deux pris leur retraite cette année. C'est un audit réalisé après leur départ qui a révélé leurs malversations.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc