Entreprises

StartUp Africa Summit mobilise la diaspora

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5409 Le 11/12/2018 | Partager
Session d’apprentissage intensif pour une quarantaine de jeunes pousses
Plus de 300 participants venus d’une vingtaine de pays

Le StartUp Africa Summit a réuni, du 6 au 8 décembre à Rabat, plus de 300 participants venus d’une vingtaine de pays, une quarantaine de startups d’Europe, de la région Mena et la diaspora marocaine à l’étranger avec plus de 50 conférenciers et mentors inspirants. Le meeting s'est clôturé par la conférence de samedi dernier, qui a vu la participation d’une dizaine de speakers, experts, investisseurs.

Ces derniers ont sensibilisé les participants sur le rôle des startups et des diasporas dans le développement de l’Afrique par l’innovation. «C’est en somme un camp d'entraînement privé pour les start-ups sélectionnées. Il a offert une forme de stage de formation intensive comprenant du coaching, du mentorat, de la mise en réseau, des réunions individuelles, des formations et des ateliers animés par les meilleurs mentors nationaux et internationaux», fait valoir Zineb Rharrasse, directrice générale de StartUp Maroc.

Triés sur le volet, ces innovateurs ont l’ambition de faire du continent un laboratoire à ciel ouvert pour la création et de là, donner une chance à l’Afrique de prendre place dans le paysage entrepreneurial mondial.

Organisé par StartUp Maroc, le StartUp Africa Summit est un événement créé en étroite collaboration avec The Next Society et DiafrikInvest en partenariat avec Anima Investment Network, BigBooster et l'Asmex. Cofinancé par l'UE, l’évènement a pour objectif de rassembler des startups innovantes, investisseurs, experts et leaders de l'écosystème afin de débattre des enjeux et opportunités de business et d'investissement en Afrique.

■ StartUp Maroc
Revendiquant plus de 400 experts et mentors dans son réseau, StartUp Maroc s’est fixée comme objectif d’accélérer la création d’emplois et stimuler le développement économique du Maroc à travers l’entreprenariat et l’innovation. Son action se déploie à travers des formations, des programmes d’accélération, des conférences et des compétitions en partenariat avec des organisations nationales et internationales de renom. StartUp Maroc opère dans 15 villes à travers le Royaume, offrant un accompagnement à plus de 20.000 entrepreneurs à différentes phases de leurs projets.
Hormis StartUp Maroc reconnue comme faisant partie prenante des structures labellisées par la CCG dans le cadre du fonds innov invest, qui sont les deux autres porteurs de cette initiative?

■ The Next Society
The Next Society est une communauté ouverte de responsables du changement engagés dans l'innovation et le développement économique. La communauté rassemble des entrepreneurs, investisseurs, entreprises, ONG, pôles d'innovation publics et privés de recherche & développement économique d'Europe et de pays méditerranéens. Elle rassemble également un réseau de plus de 300 organisations de commerce et d’innovation, de recherche et d’investissement, plus de 2.500 PME internationales et des entrepreneurs de 30 pays.

■ DiafrikInvest
Pour sa part, la communauté DiafrikInvest ambitionne d'accélérer en 36 mois la mobilisation des diasporas pour le développement du Maroc, le Sénégal et la Tunisie afin d’appuyer un engagement optimal et rationnel de leurs communautés à l’étranger en faveur du changement économique et social dans ces pays. Des stratégies de connexion sont, pour ce faire, développées entre les pays d'origine et de résidence, explique Léonard Leveque, Manager chez DiafrikInvest. Le projet permet de soutenir l'engagement à long terme des entrepreneurs des diasporas à créer des initiatives ayant un impact local important. Ainsi, la communauté soutient l'esprit d'entreprise, renforce les initiatives de développement local ou encore en investissant.

M.Ko.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc