Culture

Théâtre: Baffie monte sa cage aux folles

Par Karim Agoumi | Edition N°:5406 Le 06/12/2018 | Partager
Sa comédie culte «Toc Toc» débarque le 13 décembre au Mégarama
Une œuvre hilarante qui tourne en dérision les troubles obsessionnels
Une pièce au succès planétaire jouée pour la première fois en 2005
theatre-baffie-cage-aux-folles.jpg

Les amateurs de comédies sociales rythmées et décalées seront ravis. La pièce culte de Laurent Baffie «Toc Toc» débarque au Mégarama de Casablanca le 13 décembre. Une œuvre teintée d’un humour noir et intelligent qui tourne en dérision les troubles obsessionnels compulsifs pour mieux les faire accepter (Ph. PPL)

Les troubles obsessionnels compulsifs, plus connus sous l’appellation TOC,  donnent lieu le plus souvent à des situations hilarantes. Qu’arriverait-il si on les faisait se «rencontrer»? Tel est le sujet particulièrement décalé et recherché de la comédie «Toc Toc» de Laurent Baffie, qui sera jouée le 13 décembre au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 9e édition des théâtrales de Top Event Productions. Une pièce drôle et instructive à la fois qui vise à changer les regards sur ces anomalies encore mal perçues dans notre société.

Pitch: Six malades atteints de troubles du comportement se retrouvent dans la salle d’attente d’un célèbre neuropsychiatre donc le carnet de consultations est rempli plusieurs mois à l’avance. Voyant que l’éminent médecin n’arrive toujours pas, étant apparemment bloqué à Francfort par les aléas du transport aérien, les patients décident alors de tromper l’ennui en essayant de mieux se connaître. De fil en aiguille, la rencontre ressemble de plus en plus à une véritable thérapie de groupe, ponctuée par les incontrôlables tocs des uns et des autres!

Une comédie sociale et moderne qui divertit le public tout en le sensibilisant sur les principaux troubles obsessionnels existants, parmi lesquels le fameux syndrome de la Tourette qui consiste à prodiguer des insultes à tout-va, la nosophobie caractérisée par une peur bleue des maladies, la palilalie qui revient à répéter involontairement des mots ou encore l’arithmomanie qui contraint à toujours tout calculer autour de soi.

laurent_baffie_006.jpg

Toc Toc est l’une des plus grandes comédies de Laurent Baffie. L’artiste et animateur radio, connu pour son humour ne manquant pas de mordant, a également écrit les pièces «Sans filtre» et «Les Bonobos» (Ph. L’Economiste)

Mais pas seulement. La pièce a également été réalisée pour briser les idées reçues sur ces anomalies pouvant toucher chacun d’entre nous. Il en ressort alors une véritable leçon d’humanité et de tolérance qui amène le spectateur à mieux «accepter» ces différences,  au final très superficielles.

Une pièce dont le ressort comique est basé avant tout sur un humour explosif et un rythme effréné. Les gags, saupoudrés d’un humour noir et corrosif, s’y succèdent en effet sans temps mort sans jamais tomber dans la lourdeur ou la vulgarité. Les six comédiens, particulièrement investis dans leurs rôles, jouent quant à eux avec justesse  et font preuve d’une dynamique permettant au spectateur de ne jamais décrocher.

Créée en 2005, la pièce «Toc Toc» a été produite pour la première fois sur les planches le 13 décembre au théâtre du Palais Royal. Elle a été jouée plus de deux ans et demi en France avant d’être reprise dans plusieurs autres pays tels que l’Espagne, la Belgique ou encore le Québec.

Cette comédie de mœurs est l’un des plus grands succès de Laurent Baffie. L’humoriste et animateur télévisé, réputé pour ses caméras cachés et son sens de l’humour grinçant, est également l’auteur de «Sans filtre» ou encore «Les Bonobos».

Karim AGOUMI

 

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc