Entreprises

Une centrale à béton 100% marocaine

Par Nadia DREF | Edition N°:5398 Le 26/11/2018 | Partager
AMM vise à concurrencer les produits européens et turcs
Les prix se situent entre 600.000 et 4 millions de DH
dref-098.jpg

La centrale à béton exposée pour la première fois au SIB a suscité l’intérêt des professionnels du BTP (Ph. Jarfi)

Fastmix est la nouvelle gamme de centrales à béton 100% «made in Morocco» que vient de dévoiler Atlantic Machinery Manufacturing (AMM) lors de la 17e édition du Salon international du bâtiment (SIB).

Une nouveauté qui a suscité l’intérêt d’un bon nombre de clients potentiels. Les prix proposés démarrent à partir de 600.000 de DH jusqu’à 4 millions de DH. «Nous venons à peine de lancer la commercialisation de cette gamme. Nous avons déjà reçu des commandes dont une s’élève à 2 millions de DH», se réjouit Tarik Haddourry, DG de la PME.

La gamme Fastmix vise à concurrencer les produits européens et turcs très demandés sur le marché. Deux versions sont proposées: Fastmix Convoyeur destinée aux fournisseurs de béton prêt à l’emploi, aux usines de béton préfabriqué ainsi qu’aux chantiers de construction. Les capacités de production varient entre 60 m3/h et 180 m3/h, selon le modèle.

Pour les producteurs de béton à petite et moyenne capacité, Fastmix Skip se décline en cinq modèles.  «Ces centrales à béton permettent une maintenance facile pour garantir une longue durée de vie et à moindre coût», explique Haddourry. Autre atout: malgré la cherté de l’acier, le coût de revient reste moins cher de 10% par rapport aux produits concurrents. 

L’entreprise AMM existe depuis 4 ans au sein de la zone industrielle Settapark à Settat. L’usine s’étale sur une superficie totale de plus de 10.000 m². Une extension de 5 hectares, dans la région de Settat, est dans le pipe. L’opération sera bouclée en 2020.

Cette augmentation de capacité vise à accompagner la stratégie de diversification et de montée en puissance de l’entreprise. Outre les centrales à béton, AMM ambitionne de fabriquer des malaxeurs à béton, trémies d’agrégats, silos à ciment, convoyeur à vis ou à bande, camions malaxeurs, auto-bétonnière, machine à mortier, citerne de ciment...

Disposant d’un capital initial de 15 millions de DH, l’entreprise a été fondée par les frères Haddourry qui opéraient depuis 2005 en tant qu’importateur et distributeur de matériels agricoles, industriels et de BTP. Une augmentation de capital n’est pas à exclure, apprend-on auprès du management.

Avant de se lancer dans l’aventure, les fondateurs se sont inspirés des modèles des grandes usines chinoises. En important ce concept, AMM mise également sur la qualité. «Notre société est engagée à fournir des produits sûrs et fiables ainsi qu’un service rapide et efficace aux clients. Tous nos produits répondent aux normes internationales. Ce qui nous aidera énormément à l’export», tient à préciser Tarik Haddourry.

Profitant de la position géographique, l’entreprise cible les marchés de l’Afrique, de l’Amérique latine et du Moyen-Orient.   AMM emploie actuellement 50 collaborateurs dont trois ingénieurs. D’autres recrutements sont prévus pour accompagner la montée en puissance de l’entreprise.

Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc