×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Grandes banques systémiques: La liste actualisée

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5396 Le 22/11/2018 | Partager
    Nordea et RBS sortent du classement, BPCE y retourne
    Des mesures plus strictes pour passer le cap

    Le Conseil de stabilité financière vient de mettre à jour la liste des grandes banques dites systémiques. Ainsi, 29 d’entre elles (http://www.fsb.org) devront détenir dès 2019 des fonds propres plus élevés que le minimum requis. Et ce, afin de refléter leur taille et leur importance pour le système financier mondial.

    Si les groupes bancaires Nordea et Royal Bank of Scotland (RBS) sont sortis de ce nouveau classement annuel (effectué par catégories), la banque mutualiste BPCE y revient. De leur côté, les établissements Bank of America et China Construction Bank sont tous deux redescendus d'un cran cette année.

    L’américaine JP Morgan Chase reste en tête des banques d'importance systémique.  Elle figure dans la catégorie de celles devant renforcer leurs fonds propres de 2,5% de plus que les autres. Les trois suivantes dans le classement sont Citigroup, Deutsche Bank et HSBC. La France compte plusieurs grandes banques systémiques avec notamment BNP Paribas, le groupe BPCE, le groupe Crédit Agricole et Société Générale.

    La liste des banques (réduit à 29 groupes contre 30 l'an dernier), ainsi plus largement que les quelque 75 autres détenant chacune plus de 3 milliards d'euros de fonds propres, sont régulièrement évaluées en matière de solvabilité par le comité de Bâle. A noter que le cadre réglementaire marocain évolue conformément aux principes dictés par ce comité.

    La publication début novembre 2018 par l'Autorité bancaire européenne des résultats des tests de résistance (https://www.eba.europa.eu), menés auprès de 48 banques de l'Union européenne et de Norvège, ont montré leur plus grande solidité face à un scénario économique catastrophe. L'amélioration de leur résistance financière est due à un net renforcement des exigences réglementaires en matière de réserves de capital depuis la crise financière de 2008.

    Néanmoins, l'allemande Deutsche Bank et la britannique Barclays, ont fait figure de mauvais élèves aux tests bancaires. Outre-Manche, les britanniques Lloyds Banking Group, RBS et même HSBC perdaient aussi une tranche importante de leurs capitaux selon les résultats.

    Le Conseil de stabilité financière est un organisme international affilié au G20. Il dévoile chaque année la liste des banques devant respecter des règles de solvabilité plus strictes. Cette liste est divisée en cinq catégories croissantes. Ainsi, plus la taille de la banque est élevée et ses activités sont connectées à différents secteurs de l'économie, plus elle doit prévoir de fonds propres par rapport à sa dette. Et donc disposer de ressources face à d'éventuels coups durs.

    Les exigences

    Les autorités membres du Conseil de stabilité financière appliquent plusieurs exigences aux banques d'importance systémique mondiale. Parmi elles l’augmentation de la réserve de fonds propres, la capacité totale d'absorption des pertes, la résolvabilité ainsi que les attentes plus élevées en matière de surveillance. Une nouvelle liste d’évaluation sera publiée en novembre 2019. Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a publié en juillet 2018 une version révisée de sa méthodologie d'évaluation, remplaçant la version de juillet 2013. Elle entrera en vigueur en 2021 (sur la base des données de fin 2020) et l'exigence de protection du capital plus élevée qui en résulterait serait appliquée en janvier 2023.

    F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc