Competences & rh

Wimen: Un réseau de femmes dirigeantes est né

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5395 Le 19/11/2018 | Partager
Sa mission est d’inspirer, accompagner et soutenir la gent féminine active
Il a pour objectif de développer le leadership de ses membres
wimen_095.jpg

De droite à gauche: Aicha Kortbi (directrice du cabinet Kortbi consulting), Amina Benamar (Directrice pôle Education & soutien de la fondation Attijariwafa bank), Amal Hihi  (Coach & conférencière internationale et Dg de shine group), Nawal Houti (CEO Brand Factory), Laila El Andaloussi (Expert-Comptable, présidente de Wimen), Khadija Boujanoui (Fondatrice Experte.ma et présidente comité et diversité 2M), Samira Fadouach (CEO de Pom office), Amina Naciri (Coach-Consultante), et Bouchra Kadiri (Présidente du groupe Urbacom) (Ph. Privé)

Créé par un collectif de femmes engagées et leaders dans leurs domaines, le Women international management & executif network (Wimen) est un réseau international des femmes dirigeantes. Elles se sont données comme mission  d’inspirer, accompagner et soutenir ces membres dans le développement de leur leadership, et les connecter entre elles au niveau national et international.

A la tête de ce nouveau réseau, Laila El Andaloussi, expert-comptable et commissaire aux comptes, patronne du cabinet ABS Consulting. 

«Les femmes dirigeantes dans les entreprises publiques et privées n’ont jamais eu de plateforme d’échange ou de partage d’expériences institutionnalisée et encore moins de possibilité de soutenir et d’accompagner les jeunes femmes à développer leur leadership et devenir à leur tour dirigeantes», souligne les membres du Conseil. Ainsi l’association souhaite renforcer les compétences managériales de ses membres, mettre en valeur l’importance de leur rôle et les aider à briller sur le marché du travail. Le réseau se base sur un socle de valeurs qui sont: l’engagement collectif et responsable, l’humilité, l’audace et l’éthique.

Par ailleurs, les ambitions de Wimen sont nationales avec un rayonnement à l’international. En effet, le réseau a l’ambition de tisser sa toile outre-mer. Pour ce faire, il compte nouer des partenariats stratégiques et créer des bureaux de représentations à l’étranger.

Pour adhérer à ce réseau, les candidates doivent occuper des postes de grande responsabilité, tels que présidente d’un Conseil d’Administration ou de Surveillance, PDG, directrice générale (ou déléguée), administratrice ou membre du Conseil de surveillance, gérante associée ou encore directrice d’un département ou service, et toute autre fonction managériale similaire au sein d’une entreprise. Les candidates de nationalité étrangère sont également admises.

A noter que le réseau ne sera pas exclusivement féminin. Il compte aussi inclure des hommes leaders dans leur domaine. «Nous sommes convaincus que pour développer le leadership des femmes, nous devrons le faire dans un environnement fait d’hommes», souligne El Andaloussi.

Même s’il est encore à ses balbutiements, Wimen est déjà sur plusieurs pistes de partenariats.

T.E.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc