Competences & rh

Cadi Ayyad Marrakech forme aussi son personnel

Par Joséphine ADAM | Edition N°:5391 Le 13/11/2018 | Partager
Lancement d’un cycle de formation du capital humain
Certifications, promotion interne… une approche par la motivation
Objectif: faire émerger de nouveaux modèles pédagogiques appropriés à la génération Alpha
cadi-ayyad-formation-091.jpg

L’université Cadi Ayyad s’est engagée dans l’élaboration d’une politique globale de formation et de développement professionnel, qui profite à toutes les composantes humaines de l’université. Elle vient de lancer un cycle de formation du capital humain baptisé «[email protected]» (Ph. Difisher)

L’université forme des lauréats appelés à agir et à s’adapter aux nouvelles situations imposées par un monde complexe et changeant. Ce rôle en fait l’un des secteurs clés pour accompagner la transition économique et industrielle de l’ère 3.0 à l’ère 4.0. Vision et anticipation sont donc de mise pour appréhender les problématiques de demain.

L’enseignement supérieur portant doublement les questions du développement économique, social, culturel et politique des sociétés. Véritable moteur de cette mutation et lieu de réflexion pour ces problématiques, l’université doit opérer une réelle transition d’un paradigme pédagogique axé sur l’enseignant, vers un paradigme d’apprentissage centré sur l’étudiant.

Un sujet depuis longtemps en gestation au sein de l’université Cadi Ayyad (UCA) à Marrakech. Au centre de sa stratégie 2017-2020, l’établissement a fait bonne place à la formation de son personnel. Objectif: faire émerger de nouveaux modèles pédagogiques appropriés à la génération dite Alpha.

En 40 ans d’existence, c’est la première fois que l’UCA s’engage dans l’élaboration d’une politique globale de formation et de développement professionnel, qui profite à toutes les composantes humaines de l’université. Une politique qui se base sur une approche par la motivation, entre certifications, promotion interne des fonctionnaires et accès aux postes à responsabilité.

Un système valorisant l’engagement dans ce processus de développement des compétences est également mis en place au bénéfice des fonctionnaires qui valident les modules de formation pour devenir ainsi «Certifiés UCA». Les enseignants-chercheurs nouvellement recrutés bénéficient par exemple de contenus portant sur la formation pédagogique et didactique, la recherche scientifique, le système de l’enseignement supérieur et la gouvernance universitaire.

Quant aux équipes dirigeantes, il s’agit de les doter d’outils de bonnes pratiques de management, et de leur permettre de développer leurs postures, leurs compétences et leurs capacités de gestion. Tous les métiers de l’UCA étant couverts par ce cycle de formation du capital humain baptisé «[email protected]».

Aux commandes, des professeurs universitaires ayant une notoriété scientifique dans l’université. Mais aussi, pour dispenser ces formations, des directeurs centraux et cadres supérieurs du ministère de tutelle, des cadres du ministère de l’Économie et des Finances, des magistrats des tribunaux administratifs, des avocats, experts et des coachs certifiés.

J.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc