Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5391 Le 13/11/2018 | Partager

■ Californie: Un chauffeur Uber accusé d'«enlèvement»
Un chauffeur enregistré sur la plateforme Uber en Californie est accusé d'«enlèvement» pour avoir refusé de laisser descendre plusieurs passagers qu'il avait pris à son bord durant la soirée d'Halloween. Khaled Ali, 35 ans, a plaidé lundi "non coupable" devant un tribunal, tandis que son avocat a assuré qu'il devait être considéré comme pénalement irresponsable en raison de son état mental. Le chauffeur avait été arrêté la semaine dernière à l'issue d'une course-poursuite avec la police près de Los Angeles. Plusieurs personnes avaient appelé les secours, affirmant que leur chauffeur Uber les avait emmenées dans la mauvaise direction après les avoir prises en charge et refusait de les laisser sortir. Toutes les victimes présumées sont finalement parvenues à descendre, parfois contraintes de sauter du véhicule en marche. Placé en détention, Khaled Ali risque plus de 23 ans de prison s'il est condamné. La plateforme Uber a fait savoir qu'elle avait supprimé le chauffeur de ses utilisateurs et coopérait avec les enquêteurs.

■ Une statue d’un grand joueur de football totalement difforme

Identifiant Scald invalide.

Une statue en bronze de l'attaquant vedette de Liverpool Mohamed Salah, jugée difforme par des internautes, a suscité la polémique et le sarcasme sur les réseaux sociaux en Egypte. Avec son corps trop petit pour sa tête, son visage vieilli méconnaissable et ses membres disproportionnés, cette statue a été dévoilée lors d'un forum sur la jeunesse à Charm el-Cheikh (est), en présence du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Elle a été conçue par la jeune sculptrice égyptienne Mai Abdallah, dont le style est marqué par une approche caricaturale de ses modèles. «Ce serait la statue de Salah s'il était resté dans le championnat égyptien», a ironisé un internaute sur Facebook, faisant allusion au niveau du football local, souvent décrié par les supporteurs égyptiens. «Mo Salah», qui évolue en Premier League anglaise (Liverpool), a porté les couleurs de son pays pendant la Coupe du monde 2018 en Russie, sans la même réussite qu'avec son club anglais. «Oui, c'est bien une statue, mais où est Mohamed Salah?», a lancé un autre internaute sur Facebook. Mme Abdallah s'est défendue en affirmant que l'oeuvre originale en plâtre blanc a été enlaidie après avoir été, à sa surprise, recouverte de bronze par les organisateurs du forum. Elle a aussi affirmé avoir réalisé la statue afin d'apprendre la sculpture à des débutants. Sur sa page Facebook, elle a posté d'autres statues de célébrités égyptiennes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc