Régions

Casablanca: Le trajet du futur Bus Rapid Transit

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5389 Le 09/11/2018 | Partager
Il complètera le réseau de tram avec les mêmes performances
1,8 milliard de DH pour les 2 lignes desservant 300.000 habitants
La 1re sera opérationnelle en 2020
casablanca-bus-rapide-089.jpg

A l’instar du tramway, les Bus Rapid Transit (BRT) (appelés en français Bus à Haut Niveau de Service ou BHNS) circulent sur des voies réservées. A Bogota (Colombie),  une ville de 8 millions d’habitants, le réseau de BRT transporte 2,5 millions de passagers par jour. Chaque autobus bi-articulé de 27 m de long peut transporter jusqu’à 250 passagers (Ph. privée)

BRT ou BHNS, deux appellations pour désigner le bus circulant sur des voies dédiées et dont les performances sont comparables à celles du tram. Casa-Transports prépare en effet les futures lignes de Bus Rapid Transit (BRT) (appelé aussi Bus à Haut Niveau de Service ou BHNS).

La ligne BRT 1 connectera le quartier Errahma au centre-ville via les boulevards Moulay Touhami et Yacoub Al Mansour, sur une longueur de 10 km  (20 stations). Pour sa part, la ligne BRT 2 couvrira une distance de 12 km, comptant 24 stations. Elle devra relier les quartiers Salmia à Lissasfa, en passant par Al Laymoun, Al Qods, Mohammed VI, Moqdad Lahrizi et Al Joulane (Ben Msik).

Les deux lignes BRT 1 et 2, servent un couloir comptant plus de 300.000 habitants. Elles offriront par ailleurs des liaisons rapides avec les lignes 1, 2 et 3 du tramway. La ligne BRT 1 sera mise en service fin 2020 et BRT 2 fin 2021. Les deux lignes nécessiteront une enveloppe d’investissement de 1,8 milliard de DH.

Pour rappel, les deux lignes de bus rapide transit  (ou BHNS) s’intègrent dans l’offre de transports en commun en site propre programmée dans le cadre du Plan Stratégique de Développement de Casablanca 2015 - 2020. Les BRT participent au même titre que le mode tramway au projet urbain qui remet à neuf l’ensemble des voiries et des espaces publics traversés. L’arrivée de ce lien nouveau s’accompagnera ainsi d’une amélioration qualitative et esthétique des lieux desservis.

Rapide et écologique, le BRT circule sur des voies réservées (en site propre), ce qui lui permet d’offrir des performances comparables à celles du tramway. Il se distingue des autres moyens de transport collectif classiques par des caractéristiques comme la rapidité, la régularité, une fréquence plus élevée, plus de confort… En somme, le BRT offrira pratiquement les mêmes services que le tram.

C’est ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom de «tram sur pneu». C’est l’actuel exploitant des lignes 1 et 2 du tramway (et des 2 futures lignes) qui assurera la gestion des lignes de BRT. Il s’agit en l’occurrence de RATP Dev Casablanca qui a emporté ce marché en 2017 (cf. édition du 31 juillet 2017). Son mandat s’étend ainsi à l’ensemble du réseau combiné tram/BRT qui devra être opérationnel d’ici 2022.

Pour rappel, le réseau global de transport en site propre à Casablanca comportera en 2022 quatre lignes de tramway totalisant 76 km et deux lignes de BRT (22 km).

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc