Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5383 Le 31/10/2018 | Partager

■ Une visite de musée originale
En Colombie, la maison-musée du peintre colombien Pedro Nel Gomez, connu pour ses tableaux de nus, a accueilli des visiteurs pour le moins originaux. Près d’une soixantaine de visiteurs dénudés qui ont en outre pu bénéficier d’une visite guidée. «L’objectif de cette activité est artistique et liée aussi au développement de l’être humain en relation avec la liberté de vivre nu», explique Rafael Sandoval, chargé de communication de la Communauté nudiste Otro Cuento (Autre Conte), initiatrice de l’expérience. Dans le cadre de son exposition «Le nu, manifeste et liberté», le musée présente durant les prochains mois 120 œuvres du peintre colombien, décédé le 6 juin 1984 à Medellin. «Je connaissais certaines de ces œuvres, mais je ne savais pas qu’il y avait autant de nu. C’était incroyable d’être nus parmi tant de nu», a témoigné Ana Castañeda, 30 ans, qui a découvert «le merveilleux» monde du nudisme il y a un an et demi. Selon M. Sandoval, la visite organisée samedi était exceptionnelle car, si des «expériences similaires» ont eu lieu à Paris et Vienne, elles étaient ouvertes aussi bien à des visiteurs habillés que nudistes. «Il est probable qu’elle se répète, mais cela dépend du musée», a précisé le porte-parole de l’association qui compte environ 800 nudistes. Le peintre et sculpteur Pedro Nel Gomez, qui a été exposé dans d’autres villes, dont Rome et Bogota, a souvent scandalisé la très conservatrice société colombienne avec des œuvres revendiquant l’état de nature et le sens esthétique du corps humain par le nu.

■ La duchesse de Sussex découvre un nouveau sport
Meghan Markle a fait montre mardi d’un talent inattendu pour le lancer de botte en caoutchouc, sport insolite relativement répandu en Nouvelle-Zélande, surpassant avec aisance sa moitié, le prince Harry. L’ancienne star de la série américaine «Suits» a envoyé sans problème d’un revers du poignet sa botte rouge à pois blanc et, ce faisant, a battu son mari sous les applaudissements des enfants de son équipe. Isabella Iti, l’une des élèves de la Pinehill School où se tenait l’événement, a décrit une ambiance de compétition bon enfant régnant entre les époux royaux. Le lancer de bottes de pluie ou «welly wanging» comme il est connu en Nouvelle-Zélande est pratiqué lors de fêtes de village ou d’événements caritatifs. Couper du bois, cracher des noyaux d’olive et grimper aux arbres aussi vite que possible sont également des activités populaires. Toutefois, même avec un score remarquable, Meghan Markle est loin du record établi par Brent Newdick, ancien décathlonien du Commonwealth. D’après la presse locale, le sportif néo-zélandais a lancé sa botte à 48,5 mètres mais fut disqualifié car il n’était pas originaire de la région.

■ Drôle d’accouchement
Une jeune femme sur le point d’accoucher a participé dimanche dernier au concours de shoot du milieu du terrain lors de la mi-temps du match entre l’Elan Béarnais et l’Asvel, où un joli chèque de 1.000 euros allait être remis au vainqueur. Lors de son tir la maman tombe sur le ventre. Suite à l’inquiétante chute, elle a été transportée à l’hôpital dans le but d’écarter tout danger. Mais comble du destin, l’incident a en fait déclenché l’accouchement. Deux heures après la chute, elle met au monde un petit garçon.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc