Entreprises

Université d’été de la CGEM: La rentrée économique s’annonce studieuse

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5352 Le 18/09/2018 | Partager
La Confédération dévoilera ses priorités et plans d’actions
La rencontre coïncide avec un flottement de l’investissement

La Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) tiendra la 1re édition de son université d’été les 28 et 29 septembre 2018. La rencontre coïncide avec une période marquée par une panne de confiance, une baisse des IDE et donc de l’emploi. La problématique est que le tissu économique fait face à un monde plein d’incertitudes et une économie difficile à relancer.

Ce grand raout de la rentrée, organisé durant deux jours sur le campus de l’ISCAE à Casablanca, sera l'occasion pour le nouveau président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, de rappeler son projet de faire de l’organisation patronale une force de propositions.

Le patron des patrons a à cet effet tenu une séance de travail avec Saâdeddine El Othmani, chef du Gouvernement, le vendredi 7 septembre, en vue de renforcer la dynamique de l’action commune gouvernement-CGEM, relancer la croissance et accélérer le rythme de création d’emplois.

Les deux dirigeants ont abordé les moyens de multiplier les efforts en faveur de  l’emploi des jeunes, l’encouragement des PME et des entreprises innovantes, la simplification des procédures, la réduction des délais de paiement, la facilitation de l’accès à la commande publique et le renforcement des programmes de formation répondant aux besoins du marché de l’emploi.

En présence d’étudiants, les chefs d’entreprises pourront débattre avec des décideurs publics, des universitaires, des experts et des intellectuels, nationaux et internationaux, sur les enjeux économiques et sociaux qui aujourd’hui handicapent ou contribuent à accélérer la croissance du Royaume. Le capital humain, l’évolution technologique, le nouveau rapport au travail, l’internationalisation, la responsabilité sociétale...sont autant de thèmes qui seront débattus lors de l’évènement.

La Confédération y déclinera le rôle central de l’entreprise en tant que levier de croissance et y dévoilera ses priorités et ses plans d’actions en vue d’anticiper et accompagner les mutations profondes qui affectent l’économie marocaine.

Ce rendez-vous, organisé sous le thème: «Une entreprise forte, un Maroc gagnant», connaîtra la présence de plusieurs personnalités dont Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD), Nika Gilauri, ex-Premier ministre de Géorgie, Mostafa Terrab, PDG de l’OCP, Ahmed Rahhou, PDG de CIH Bank… Plusieurs grosses pointures du monde politique et des affaires français ont également confirmé leur présence, parmi lesquels Dominique de Villepin (ex-Premier ministre), Jean-François Copé (député et ancien ministre), Emmanuel Faber (PDG de Danone) ou encore Myriam El Khomri, ex-ministre française du Travail.

Pour les besoins de l’évènement, le campus de l’ISCAE sera aménagé autour de pavillons accueillant des exposants, espaces de débats et de communication sur des sujets aussi variés que l’innovation, les talents, les start-ups, l’offre publique ou encore le financement.

Ce rendez-vous, qui marquera sans nul doute la rentrée économique sera une occasion pour la CGEM de mobiliser ses membres et jouer pleinement son rôle fédérateur des régions et des fédérations professionnelles.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc