×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brexit: Les messages de Juncker

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5350 Le 14/09/2018 | Partager
    Le président de la Commission européenne pour un partenariat ambitieux
    Mais des principes devraient être appliqués

    «J'accueille favorablement la proposition de la Première ministre Theresa May de mettre sur pied un nouveau partenariat ambitieux pour l'avenir, après le Brexit. Nous convenons, comme mentionné dans la déclaration de Chequers, que le point de départ d'un tel partenariat devrait être une zone de libre-échange entre le Royaume-Uni et l'UE».

    C’est par cette touche d’optimisme que Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a évoqué le Brexit dans son discours sur l’Etat de l’Union (voir aussi notre édition N°5349 du jeudi 13 septembre 2018).

    Il a tenu aussi à rappeler trois principes qui devraient être appliqués au cours des prochains mois. D’abord, le gouvernement britannique doit comprendre qu'un pays qui quitte l'Union ne peut pas jouir d'une situation aussi favorable qu'un Etat membre. Si un pays quitte l'Union, il ne fera bien évidemment plus partie du marché unique.

    Puis, la Commission, le Parlement et tous les autres 26 Etats membres maintiendront sans faiblir leur loyauté et leur solidarité à l'égard de l'Irlande sur la question de la frontière irlandaise. C'est la raison pour laquelle Bruxelles souhaite rechercher une solution créative qui évite la mise en place d'une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord.

    «Mais nous serons aussi très clairs au cas où le gouvernement britannique se défausserait de ses responsabilités découlant de l'accord du Vendredi saint. Ce n'est pas l'UE, mais le Brexit, qui risque de rendre la frontière plus visible en Irlande du Nord», a tenu à souligner Jean-Claude Juncker.

    Enfin, après le 29 mars 2019, le Royaume-Uni ne sera jamais un pays tiers comme les autres. Il sera toujours un voisin et un partenaire très proche, que ce soit dans les domaines politiques, économiques et de la sécurité. Pour sa part, le ministre du Brexit, Dominic Raab, a de nouveau prévenu l'Union européenne que le Royaume-Uni ne paierait pas l'intégralité de la facture du divorce en l'absence d'accord sur le Brexit.

    Il fait référence à l'accord préliminaire conclu en décembre entre Européens et Britanniques portant sur le paiement par Londres d'une facture de quelque 39 milliards de livres (44 milliards d'euros). Certes le Royaume-Uni «reconnaîtra ses obligations strictement légales vis-à-vis de l'Union», a-t-il développé. Mais le montant final qui sera payé sera significativement plus bas que celui fixé en décembre.

    La Banque d'Angleterre (BoE) a opté sans surprise, jeudi 13 septembre 2018, pour le statu quo de sa politique monétaire en attendant l'issue de difficiles négociations sur le Brexit. Elle a maintenu ainsi son taux d'intérêt directeur à 0,75% et son programme de rachats d'actifs.

    Les négociations traînent

    brexit_050.jpg

    Londres et Bruxelles sont censés parvenir à un accord d'ici au sommet européen des 18 et 19 octobre 2018 pour pouvoir organiser leur divorce. Mais les négociations traînent, suscitant des craintes d'une absence d'accord. L'UE a ouvert la porte à une prolongation des négociations jusqu'à mi-novembre. La principale question en suspens entre l'UE et le Royaume-Uni reste celle de la frontière entre la province britannique d'Irlande du Nord et l'Irlande, membre de l'UE, dont personne ne souhaite le retour. Le Brexit sera au menu des dirigeants européens lors d'un sommet informel le 20 septembre à Salzbourg (Autriche).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc