Régions

Rabat: La maternité des Orangers partenaire de l’OMS

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5348 Le 12/09/2018 | Partager
Elle est désignée comme centre collaborateur pour la méditerranée orientale
Dans la santé de reproduction, la formation et la recherche

C’est une distinction pour le Centre de santé reproductrice (CSR) de la maternité des Orangers (CHU de Rabat). Le CSR vient d’être désigné comme centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour la région méditerranée orientale (23 pays).

La cérémonie liée à cette désignation s’est tenue la semaine dernière, sous la présidence d’Anas Doukkali, ministre de la Santé. Pour Doukkali, il s’agit d’un «label confirmant le statut du centre de pôle d’excellence et de référence en santé reproductrice de l’OMS».

La collaboration sera axée sur trois domaines. A savoir, la santé reproductrice, la formation et la recherche. «Cette consécration est le fruit d’un travail de deux ans, qui a permis de confirmer l’expertise du centre de Rabat auprès de l’OMS», précise Pr. Rachid Bezad, directeur du CSR.

Toutefois, le label n’est pas définitif. Il est accordé pour une durée de quatre ans. Son renouvellement est conditionné par une évaluation portant sur le programme du CSR sur la période 2018-2022. Le champ d’action du centre marocain couvrira trois volets.

Le premier porte sur le renforcement des services de planification familiale dans la région de la méditerranée orientale. Et ce, en contribuant avec l’OMS à l’amélioration des capacités nationales des prestataires de services de planification familiale régionaux. Des formations seront ainsi organisées dans le centre, et sur demande dans les Etats membres. Au menu également, l’amélioration de la qualité des soins maternels.

Avec la contribution de l’OMS, le centre de Rabat fournira son appui technique dans le domaine de la procréation médicale assistée (PMA). «Depuis 2013, le CSR dispose du premier centre public de procréation médicalement assistée (PMA), ce qui lui a permis de devenir pionnier dans la formation et la recherche dans ce domaine», tient à rappeler Pr. Bezad.   

Profitant de la cérémonie d’inauguration, le ministre de la Santé a insisté sur l’importance du renforcement de la coordination entre les hôpitaux provinciaux de la région Rabat-Salé-Kénitra, et les deux maternités de la capitale (les Orangers et Souissi), qui réalisent ensemble près de 16.000 accouchements par an.

En principe, les activités de ces deux établissements relevant du CHU devraient être focalisées sur la prise en charge des grossesses présentant des complications. Cette coordination pourrait contribuer à la poursuite de l’amélioration des indicateurs de santé se rapportant à la femme et à l’enfant.

Plus de 7.100 accouchements/an, dont un quart de césariennes

maternite_des_orangers_048.jpg

Ph. L’Economiste - Le visage a été modifié

Les activités de la maternité des Orangers sont assurées par cinq unités fonctionnelles. Elles sont ouvertes l’une sur l’autre, de façon complémentaire, pour la prise en charge des femmes en matière de santé reproductive. En ce qui concerne le bilan de l’établissement en 2017, l’on enregistre 7.147 accouchements, dont 25,3% de césariennes. A cela s’ajoutent 2.254 interventions chirurgicales et 31.357 consultations externes, avec plus de 10.000 consultations d’échographies durant la même année. Le Centre PMA assure environ 500 consultations par an au profit de couples infertiles.
Au niveau de la formation, le CSR a formé 20 enseignants (professeurs et professeur assistant) depuis le début de son activité, dont quatre sont actuellement en exercice à la maternité des Orangers.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc