×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Rapport de la Cour des comptes/Tanger: L’hôpital Mohammed V dans la tourmente

    Par L'Economiste | Edition N°:5341 Le 31/08/2018 | Partager

    L’Hôpital Mohammed V est le centre hospitalier le plus important de Tanger. Sa capacité est de 250 lits, pour une population qui dépasse le 1 million d’habitants (1.140.000).

    Malgré tout, il souffre d’un manque en ressources humaines, surtout en encadrement avec plusieurs postes vacants qu’il faudra combler. La Cour des comptes régionale préconise ainsi la mise en place des comités et des instances de gouvernance. La situation est en cours de règlement, promettent les responsables du ministère de la Santé. Un premier manager a été nommé en 2017 et la procédure de recrutement a été lancée pour le reste.

    La Cour appelle aussi à «veiller au recouvrement et au suivi des créances surtout en matière d’hospitalisation et créer une cellule chargée du suivi des dossiers non recouvrés» et à limiter les exonérations aux cas extrêmement justifiés.

    Le rapport de la Cour des comptes a aussi demandé l’amélioration des conditions d’accouchement et de séjour au sein du service de maternité en augmentant sa capacité litière et en le dotant d’une nurserie. Le ministère de la Santé annonce le projet de regroupement des activités des deux maternités de l’hôpital en un seul pôle mère-enfant.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc