×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Plus de 20.000 personnes hors des radars de l’état civil

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5337 Le 27/08/2018 | Partager

    La deuxième campagne d’enregistrement à l’état civil cible plus de 20.000 personnes. La première version (de septembre 2017 à mai 2018) avait débouché sur l’enregistrement de 23.151 enfants sur 83.682. 85% ont moins de 18 ans et 50,3% enfants sont de sexe féminin. Environ 40.000 dossiers sont en cours d’instruction. Parmi les principales raisons à l’origine de la non-inscription des enfants à l’état civil, figurent le mariage avec la fatiha et le non-respect du délai réglementaire de déclaration des naissances. Le ministère de l’Intérieur a ouvert 2.110 bureaux pour recevoir les demandes d’inscription à l’état civil (www.campagne-etat-civil.ma).

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc