International

PSA: L’effet Carlos Tavares

Par Majda Kenfaoui | Edition N°:5323 Le 26/07/2018 | Partager
Une rentabilité record et des recettes en croissance
Hausse de 40,1% du chiffre d’affaires

Record des ventes chez PSA. Le constructeur automobile français affiche des résultats surprenants avec un chiffre d’affaires supérieur de 40,1% par rapport au premier semestre 2017, soit un montant de 38,6 milliards d’euros (426,7 milliards DH). Les performances du groupe ont permis d’atteindre un revenu net consolidé de 1,713 milliards d’euros (18,925 milliards DH), soit une hausse de 242 milliards d’euros (2,730 milliards DH) par rapport au 1er semestre 2017. Les résultats opérationnels courants de PCD se sont vu progresser de 29,9% et avoisinent 1,9 milliard d’euros (20,9 milliards DH). Ceux de Opel Vauxhall VO, représentent un chiffre de 502 milliards d’euros (5,500 milliards DH). Malgré le taux de change défavorable et la hausse des coûts des matières premières, le constructeur français a maintenu son ascension  avec une rentabilité de 8,5%. 
C’est un parcours sans faute pour le groupe qui ambitionne de devenir une référence de la construction automobile à l’échelle mondiale.  Le groupe démontre depuis 2014 sa capacité constante à améliorer sa rentabilité, son efficacité ainsi que ses volumes de ventes, malgré un contexte difficile. Les bons résultats que commencent à générer les équipes d’Opel Vauxhall démontrent tout le potentiel, l’agilité et la discipline des équipes dans l’exécution, des atouts pour atteindre nos objectifs», a déclaré Carlos Tavares, président du Directoire du Groupe PSA. En effet, à travers son plan de relance stratégique et son intégration au groupe Opel Vaux Hall, le constructeur français met la barre haut et s’affiche en tête de ses concurrents, dont Renault, en vue de passer ses résultats au courant de la même semaine. Dans l’objectif d’accroître sa performance qualitative, la firme renforce considérablement sa puissance d’achat suite à une fusion avec des fournisseurs de qualité. La firme jouit depuis, de marques comme Peugeot, Citroën, DS (PCD) et Opel Vauxhall (VO) suite au récent rachat de la division européenne General Motors. Le groupe PSA, Peugeot Société Anonyme devient, depuis l’acquisition d’Opel en avril 2016, Peugeot Citroën. A travers un assortiment de produits diversifié et une stratégie de mise, 412.000 véhicules  s’affichent au stock total de PCD et 216.000 véhicules pour celui du VO.

«Push to Pass» 

Dans son plan stratégique 2016-2021, PSA se distingue avec le Push-to-Pass, ou «pousser pour devancer». Une stratégie qui cible un chiffre d’affaire supérieur à 15% d’ici 2021, ainsi qu’une hausse de 6% de la marge opérationnelle courante. Ce plan comprend la mise en place d’un dispositif installé au volant de véhicules sportifs permettant d’atteindre des vitesses avancées lors d’un dépassement. Cette option, réglementée en fonction des compétitions, est ajustée en fonction de critères liés à la durée, la puissance et au nombre d’actions autorisées. 

Le marché européen s’annonce stable au courant de l’année, une hausse de 4% est prévue en Amérique latine, 10% en Russie et 2% en Chine. Suite à l’inauguration de son usine à Kénitra, PSA Maroc sortira son premier véhicule «made in Morocco» début 2019 avec un taux d’intégration supérieur à 60%, et une commande prévue pour 2021 de l’ordre de 850 millions d’euros (9,4 milliards DH). La croissance durable prévue du marché automobile dans la région Mena est estimée à 8 milliards d’euros (88,6 milliards DH) d’ici 2025.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc