Régions

Casablanca: Le parking Rachidi fin prêt

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5315 Le 16/07/2018 | Partager
Une offre supplémentaire de plus de 700 places
La place au-dessus est aménagée à 80%
Coût du projet: 130 millions DH
parking-rachidi-casablanca.jpg

Le parking de la place Rachidi (724 places) est doté de 2 entrées et 2 sorties, avec accessibilité aux PMR et un système de guidage dynamique (Ph. Casa Aménagements)

L’offre de stationnement au centre-ville de Casablanca s’enrichit. Après l’ouverture, il y a quelques semaines, du parking souterrain de la place Mohammed V, c’est au tour de celui de la place Nevada (bd Rachidi). Le parking en ouvrage de 724 places, situé à quelques encablures de la place Mohammed V et du Grand théâtre, est fin prêt. Ce qui porte l’offre globale des 2 parkings à près de 900 places. 
Le nouvel emplacement est aménagé sur un seul niveau de sous-sol avec 2 entrées et 2 sorties, accessibilité aux PMR et un système de guidage dynamique. Logiquement, l’ouvrage devrait être confié à Casadev et les tarifs seront à coup sûr alignés avec le parking de la place Mohammed V (5 DH/heure). 
Cependant, ce dernier risque à son tour de connaître le même sort que son prédécesseur, boudé par les automobilistes (cf. édition du 6 juillet 2018). En effet, l’anarchie des stationnements règne encore aux abords du tribunal et de la wilaya, alors que le nouveau parking souterrain est pratiquement déserté. 

Par ailleurs, la place Nevada (ou Rachidi) à proprement dit est toujours en travaux (état d’avancement à 80%). D’une superficie globale de 18.000 m2, celle-ci devra accueillir diverses manifestations culturelles et artistiques. En outre, un skate park, occupant 4.000 m2 est en cours d’aménagement. Au programme également des pergolas sur les deux côtés de la place et l’aménagement paysager des abords. 
L’objectif de cette nouvelle aire de stationnement est d’absorber la réduction considérable de places de stationnement en surface générée par le réaménagement du Parc de la Ligue arabe et la fermeture des rues Abderrahmane Sahraoui et Pierre Marie Curie. Auxquels s’ajoute la demande de stationnement qui sera générée par l’activité du Grand théâtre de Casablanca en cours de construction.
En tout, l’aménagement du parking et de la place qui le surplombe aura coûté  130 millions de DH, financés par la Direction générale des Collectivité locales (DGCL). 

parking-casablanca-1.jpg

Maquette de ce que sera la place Rachidi à son ouverture. L’entrée du parking est bien visible 
(Ph. Casa Aménagements)

Rappelons que la SDL Casa Transports prévoit aussi l’aménagement de plusieurs parkings relais aux abords des lignes de tramway. A ce jour, un seul parking relais est opérationnel (celui de l’Oasis, juste derrière le marché solidaire) et d’autres en cours de réalisation. 
Le parking relais du quartier Oasis est le premier d’une série de 15 qui seront situés à des emplacements stratégiques du réseau de tramway à Casablanca. Il est doté d’une capacité d’accueil de 190 véhicules et motocycles.
Les parkings relais constituent une composante importante dans un réseau de tramway. Il s’agit généralement d’espaces de stationnement en périphérie de la ville, à côté des terminus où les usagers peuvent stationner leurs voitures et prendre le tramway moyennant un tarif combiné tram-parking à un prix «attractif».

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc