Tribune

Qui est le plus menaçant, Trump ou Poutine?

Par Gabriel BANON | Edition N°:5311 Le 10/07/2018 | Partager

Gabriel BANON, ingénieur civil, économiste et expert en géopolitique, a développé une double carrière, en politique et en tant que patron d’entreprises industrielles. Conseiller économique de différents chefs d’Etat, il fut appelé dès le début du processus de paix au Moyen-Orient auprès du président Yasser Arafat (1994-2004). Chroniqueur à la radio et la télévision, conférencier, consultant international, il a été élu, «Géopoliticien de l’année 2003 », par un panel de journalistes spécialisés à Genève. Gabriel Banon a publié 6 livres. Le prochain, un manuel de géopolitique, sortira dans quelques mois (Ph. Privée)

Cette semaine, les 11 et 12 juillet se tient le sommet de l’OTAN. Il sera suivi d’un tête-à-tête très attendu, entre le président américain, Donald Trump, et son homologue russe, Vladimir Poutine.
Depuis  la création de l’OTAN (voir encadré), les choses ont bien changé. L’Union soviétique a implosé et l’Allemagne, une puissance économique de premier plan, est devenue un acteur majeur de l’Union européenne. Les Américains sont toujours là, trustant le commandement militaire,  sans interruption à ce jour. L’Alliance atlantique a perduré malgré la disparition de sa principale raison d’être. Elle n’a plus de caractère atlantique, vu son extension vers l’Est, incluant la plupart des anciennes républiques soviétiques.
Alors qui menace aujourd’hui l’Europe? À quoi sert cet outil dont Trump veut que les Européens prennent la charge financière.

poutine_trump.jpg
Poutine et Trump ici a au G20 de Hambourg. Le Sommet de l’OTAN, cette semaine à Bruxelles, abritera un tête-à-tête des deux chefs d’Etat. Trump a déclaré: «L’Union européenne a été créée pour profiter des Etats-Unis, pour attaquer notre tirelire». Il va y avoir du sport à Bruxelles! (Ph. RC)

L’attaque  est commerciale

Si l’Europe a à se défendre, c’est en priorité dans la guerre commerciale que Donald Trump lui a déclarée. Si elle doit financer une organisation militaire intégrée, c’est d’une organisation de défense européenne, sous commandement européen et non financer un outil de guerre, aux mains des militaires américains.
Ce qui menace l’Europe, c’est la détestation affichée du locataire de la Maison-Blanche à Washington à l’égard de l’Union européenne. Avec Trump, un siècle d’alliance se trouve ramené à une analyse comptable des échanges commerciaux et des dépenses militaires. Selon des diplomates en poste à Washington, il déteste l’Europe. Il demande invariablement à tous ses visiteurs du vieux continent: pourquoi ils ne quittent pas l’Union européenne?

membre_alliance.jpg
L’OTAN a perdu sa raison d’être, mais elle perdure et s’étend. «Dieu, gardez moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge» (Infographie OTAN)

Dans un meeting électoral dans le Dakota, il n’hésite pas à déclarer: «L’Union européenne a été créée pour profiter des Etats-Unis, pour attaquer notre tirelire». Pauvres européens s’ils comptent sur la tirelire américaine qui affiche une dette de plus de 20.000 milliards de dollars, surpassant le montant du PIB américain. Dimanche dernier, sur Fox News il a martelé: «L’UE est possiblement aussi néfaste que la Chine, elle est juste plus petite. C’est terrible ce qu’ils nous font».
De Gaulle avait vu juste en quittant l’OTAN, en demandant à Washington de démanteler ses bases en France et de rappeler ses troupes. L’Europe doit faire siennes ces propos prêtés à Voltaire: «Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge».

Un peu d’histoire

otan.jpg
 

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord est une alliance à l’origine politique, qui a été signé le 4 avril 1949. C’est en 1950 que fut mis en place  une organisation militaire permanente sous la marque distinctive: l’OTAN.  La  France gaullienne, tout en restant dans l’Alliance, se retira de l’organisation militaire en 1966, refusant une organisation militaire intégrée sous commandement américain. Elle y reviendra en 2009. Il faut rappeler que l’Alliance s’était constituée pour se prémunir contre toute tentative expansionniste de l’Union soviétique. Aux dires de Lord Ismay, son premier Secrétaire général, le rôle de l’OTAN consiste à garder les Russes à l’extérieur, les Américains à l’intérieur et les Allemands sous tutelle.
Depuis, tant de choses ont changé…

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc