Entreprises

Métiers de bouche: Les chefs africains dans la cour des grands

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5309 Le 06/07/2018 | Partager
6 équipes du continent retenues pour la coupe du monde de pâtisserie et le Bocuse d’or
A l’issue d’un tournoi organisé à Marrakech par Rahal Event
Le Maroc, la Tunisie, l’Egypte et l’Algérie, les winners
metiers-de-bouche-009.jpg

C’est le  Marocain Aissam Ait Ouakrim qui a remporté le Bocuse d’or Afrique. Ci-dessus portant le trophée et entouré de plusieurs chefs marocains (Ph. Rahal Event)

Un tremplin vers la coupe du monde. Des chefs africains viennent d’être sélectionnés pour participer au Bocuse Monde et au tournoi mondial de la pâtisserie prévus en janvier prochain à Lyon. Les chefs ont été retenus lors d’un tournoi continental organisé par Rahal Event à Marrakech qui a mis en avant la particularité du continent. 

Ainsi, le 1er  concours concernait la pâtisserie. 8 équipes de 3 chefs pâtissiers issus du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de l’Egypte, du Ghana, du Burkina-Faso du Sénégal et de la Côte d’Ivoire y ont participé.  Et c’est l’équipe marocaine composée des chefs Abderrahim Nait Ali, Yassine Lamjerrade et Mohamed El Yazidi qui a remporté le premier prix, suivie de celles de l’Egypte et de l’Algérie.

Une quatrième place a été concédée exceptionnellement  à l’équipe de la Tunisie qui a obtenu une «Wild Card», un sésame qui lui permet aussi de concourir à la compétition de Lyon. Le deuxième concours du tournoi continental des chefs était le Bocuse d’or Afrique organisé pour la première fois dans le continent.

Ce concours a regroupé 6 équipes de  chefs représentant le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, le Gabon, le Sénégal et le Burkina Faso. De nouveau, c’est un Marocain qui s’est distingué, le chef Aissam Ait Ouakrim. Son dauphin est le Tunisien Marwane Younssi. Ils participeront tous les deux au Bocuse d’or Monde qui se tiendra à Lyon en janvier 2019. Cette compétition internationale de la gastronomie réunit chaque année des chefs sur les 5 continents.

Les phases éliminatoires de ce concours passent par des sélections nationales dans chaque pays puis des sélections continentales à l’issue desquelles les chefs se qualifient aux compétitions mondiales pour représenter leur pays. A noter que le Maroc y a participé en 2013 et 2015 et est d’ailleurs le seul pays arabe et africain qui était présent à la compétition sur les 24 nations.

En marge de ces deux compétitions continentales, Rahal Event a aussi organisé le tournoi régional des chefs pour Marrakech et le Sud, une étape de sélection pour le tournoi officiel national des chefs, TOC Maroc, prévu au salon Cremai en mars 2019.

«Au-delà de la compétition et de l’aspect ludique et promotionnel, ces rencontres étaient aussi une occasion de sensibilisation et de responsabilisation autour du rôle du chef  dans la mise en avant de la gastronomie de son pays», indique Kamal Rahal Essoulami, président de la Fédération marocaine des arts culinaires.

L’idée est aussi de produire une émulation dans le milieu des chefs marocains et africains, à même de tirer la discipline vers le haut et promouvoir des vocations et des talents en la matière.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc