×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Qui est le nouveau patron du Medef?

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5307 Le 04/07/2018 | Partager
    Geoffroy Roux de Bézieux succède à Pierre Gattaz
    geoffroy_roux_de_bezieux_007.jpg

    Geoffroy Roux de Bézieux, le nouveau président du Medef (Ph. AFP)

    Geoffroy Roux de Bézieux a été élu, mardi 3 juillet 2018, à la tête du Medef, succédant à Pierre Gattaz. Soulignant dans un discours avant la tenue du scrutin que les cinq prochaines années seraient «pleines d’incertitudes aussi bien de nature politique que géostratégique», il a jugé qu’il fallait «transformer le Medef pour aider à transformer le pays».

    Le nouveau patron des patrons a par ailleurs dit «vouloir continuer le combat pour la compétitivité des entreprises à la fois sur le coût du travail et les impôts de production, augmenter les efforts sur la formation des salariés et transformer le paritarisme pour obtenir une véritable autonomie de décision ou de gestion».

    A 56 ans, ce patron du fonds d’investissement Notus Technologies l’a emporté avec 55,8% des voix face à Alexandre Saubot, dirigeant du groupe industriel Haulotte et ancien négociateur social du Medef. Geoffroy Roux de Bézieux a proposé à son rival de devenir invité permanent au conseil exécutif du Medef, qui l’a accepté.

    Il a par ailleurs annoncé que Patrick Martin, patron du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, qui s’était aussi présenté mais qui l’avait rallié après le vote consultatif du conseil exécutif le 11 juin, devenait vice-président délégué et trésorier du Medef. Il aura ensuite pour vocation de devenir «président délégué».

    En outre, dix nouvelles personnalités qualifiées ont été nommées au conseil exécutif, dont la moitié sont des femmes. Parmi elles figurent Dominique Carlac’h, seule femme dans la course qui avait rallié Roux de Bézieux.

    Diplômé de l’Essec, le nouveau patron du Medef avait déjà brigué en 2013 la présidence de l’organisation patronale avant de se ranger derrière Pierre Gattaz. Lequel l’avait, une fois élu, nommé vice-président de l’organisation, chargé du pôle économie et en particulier de la fiscalité et du numérique. Pendant toute la campagne, cet homme qui a créé plusieurs entreprises et fait fortune dans les télécoms a affiché l’ambition d’incarner un patronat moderne, capable de renouveler l’organisation patronale.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc