Courrier des Lecteurs

Coupe du monde 2026: Un résultat qui ne surprend pas!

Par L'Economiste | Edition N°:5298 Le 21/06/2018 | Partager
cari_cl_098.jpg

C’est la candidature nord-américaine qui a remporté haut la main l’organisation de la Coupe du Monde 2026. C’est donc la cinquième fois que le Maroc se porte candidat pour la plus belle compétition sportive au monde. La fois de trop selon nos lecteurs, qui estiment nécessaire d’en retenir les leçons… (cf. notre édition du 13/06/2018)

■ Pas nécessaire pour le développement du pays
Il faut arrêter de se mentir à soi même. Ce n’est pas la coupe du monde qui contribuera au développement du Maroc. La Corée, le Japon et bien d’autres pays n’ont pas attendu l’organisation de tels évènements pour s’émanciper! C’est en organisant la coupe du monde que nous lutterons contre l’illettrisme, la pauvreté ou encore le manque de justice humaine et sociale? C’est en organisant la coupe du monde que nous apprendrons à mieux gérer le ramassage de nos poubelles, à alimenter correctement en eau et en électricité nos villes et nos villages? Non! Evidemment que non! A la place, le Royaume doit investir des milliards de dollars pour sa population en lui construisant des écoles, des routes, des hôpitaux ou encore en gérant efficacement nos villes. Arrêtons le massacre et consacrons-nous sérieusement aux vrais défis de notre pays.
Mohamed Hajji

■ Trahis par nos pays frères!
C’est une honte! Rappelons que 8 pays arabes n’ont pas voté pour la candidature marocaine et ont même fait pression auprès de plusieurs pays asiatiques non musulmans afin qu’ils votent pour les USA. Parmi ces derniers, l’on compte notamment l’Arabie Saoudite, la Jordanie, le Liban ou encore L’Irak. Remercions-les pour leur solidarité fraternelle et pour ce cadeau de mauvais goût!
Belhachemi

■ 2030 en ligne de mire
Nous avons perdu pour 2026, mais il faut tout de même rester confiant pour 2030. Regardons le verre à moitié plein! En effet, nous disposons d’un dossier de candidature solide et complet. C’est un atout de taille pour un pays émergent… Par ailleurs, tous les pays ayant voté pour nous représentent un élan de reconnaissance particulièrement encourageant pour la suite!
Elouajrachi

                                                                       

Mosquée à Casablanca: D’autres projets plus prioritaires!

projet_mosquee_098.jpg

Notre article sur le projet de construction d’une mosquée au quartier Gauthier a fait réagir bon nombre d’internautes.  Le bâtiment en question est en effet prévu dans un espace abritant actuellement un jardin… (cf. notre édition du 14/06/2018)

■ Un besoin vital d’espaces verts
Nous sommes contre la construction d’une mosquée à cet endroit!
C’est en effet le seul espace où nos enfants trouvent refuge pour s’amuser et jouer. Et puis, nous avons besoin de plus d’espaces verts non seulement dans ce quartier mais à Casablanca en général. Mobilisons nous pour défendre ce seul espace vert où il y a des arbres centenaires…
Omari

■ Où sont les toilettes publiques?
Dans notre cher pays, nous avons besoin de toilettes publiques plus que de mosquées! Les habitants font leurs besoins partout, ce qui constitue un manque total de respect envers leurs concitoyens.
Amrane

■ Attention à la saleté!
Incroyable, un projet de mosquée alors que le petit marché Chaouia doit absolument être restauré. Saleté et insalubrité sont les maîtres mots qui décrivent ce lieu où grand nombre de musulmans viennent faire leur marché.
Un habitant de Gauthier

                                                                       

Retraite des députés: Un pas en avant?

Changement en vue concernant le régime de retraite des députés. La nouvelle formule prévoit une pension de retraite qui ne sera reversée qu’à l’âge de 65 ans ainsi qu’une pension mensuelle des membres de la Chambre réduite à 700 DH pour chaque année législative au lieu de 1000 DH auparavant. Des modifications trop légères aux yeux de nos lecteurs… (cf. notre édition du 17/06/2018)

■ Un système qui creuse les inégalités
En fait,  ce système ne fait qu’augmenter la fortune d’une minorité au détriment de la pauvreté et la misère de la grande majorité de la population. Il est  grand temps de mettre fin à tout gaspillage et à toutes les dépenses abusives qui concernent les ministres, les hauts fonctionnaires et les parlementaires...Et ce avec une réglementation correcte et très stricte élaborée en fonction des moyens et richesses de l’Etat.
Khalid

■ Un changement insuffisant
C’est un petit pas dans le bon sens mais un pas insuffisant. Il y a en effet encore beaucoup trop de pauvres dans notre pays. Beaucoup de personnes n’ont pas de retraite et encore moins de travail…
Rguiti

                                                                       

Même pas capables de nettoyer nos plages!

Les ambassades de Norvège, Finlande, Suède et Danemark au Maroc ont récemment été mobilisées pour un grand nettoyage de la plage des Oudayas à Rabat. Une action qui n’est pas mauvaise en soi, mais qui devait être réalisée par des organismes locaux selon nos lecteurs… (cf. notre édition du 30/05/2018)

■ C’est la meilleure!
Pardonnez-moi, mais c’est la meilleure!  Nous devons donc attendre que les Anglais viennent repeindre le lycée Hassan II et que les Ambassades nordiques interviennent pour nettoyer la plage de Rabat ? N’existe-t-il donc pas d’organismes marocains ou de responsables pour ces tâches qui ne sont que secondaires ? Il en va de l’image même de notre pays!
Rguiti

■ Pourquoi pas une action marocaine similaire?
Et pourquoi notre chef de gouvernement ne lancerait-il pas une action identique pour nettoyer d’autres plages du Royaume ? Cependant, je tiens à transmettre aux ambassades de Norvège, de Finlande, de Suède et du Danemark toutes mes félicitations pour leur initiative qui, je l’espère, va en entraîner d’autres menées par les ONG de la Société civile.
Sedrati

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc