Entreprises

Grande distribution/agroalimentaire: Stock Pralim met le turbo

Par Nadia DREF | Edition N°:5295 Le 18/06/2018 | Partager
Un plan stratégique à l’horizon 2020 pour consolider sa position
Objectif: dépasser 2 milliards de DH de CA contre 1,4 milliard en 2017

Le marché de la grande distribution agroalimentaire se développe malgré l’accalmie du secteur de l’agro-industrie. Les challengers innovent pour grignoter plus de part de marché.

C’est le cas de Stock Pralim, première filiale créée par la holding Anouar Invest de Hachmi Boutgueray, depuis plus de deux décennies, qui passe à l’offensive. L’entreprise brigue le rang de leader dans la distribution des produits de grande consommation.

«Stock Pralim est engagée dans un plan stratégique à l’horizon 2020 qui doit lui permettre de poursuivre le développement de ses marques et de consolider sa position», a annoncé son directeur général, Aziz Boufars. L’entreprise veut dépasser un chiffre d’affaires de 2 milliards de DH, à l’horizon 2020. En 2017, elle a réalisé 1,4 milliard de DH de chiffre d’affaires.

Pour 2018, le management table sur une progression de 13% de son business. «Nos ventes sont en hausse constante, ce qui nous permet d’écouler chaque jour 10.000 cartons de produits», argue Youssef Jnieh, directeur commercial de Stock Pralim.

L’entreprise vise à développer davantage son activité d'importateur et de distributeur dans le secteur agroalimentaire. Elle s’appuie sur un portefeuille composé de plusieurs marques de biscuiterie, beurre, pâte à tartiner, thé, fromage fondu ou encore jus de fruits. Il s’agit d’Excelo, qui fait un ravage avec son produit Momo, le plus vendu actuellement.

Le management revendique une place de leader avec 27% de part de marché, juste devant son concurrent Bimo. Par ailleurs, Genova a été élu meilleur produit de l’année 2018, dans la catégorie biscuiterie. «La biscuiterie représente 60% de notre chiffre d’affaires. Il y a une forte demande sur les produits Excelo qui sont fabriqués par la filiale du groupe Best Biscuits Maroc», fait valoir Aziz Boufars.

Avec sa marque Badaouia, Stock Pralim revendique une place de leader du marché. L’entreprise importe 4.000 tonnes par an dont la majorité de la Nouvelle Zélande. Cette marque, très demandée par la ménagère, a été élue «produit de l’année Maroc 2018». Elle est fabriquée à base de lait et de crème collectés dans des fermes sélectionnées.

Sur le segment pâte à tartiner, Stock Pralim est le premier importateur et revendique également une place de leader avec la marque Sergio. Concernant le thé, la filiale d’Anouar Invest en importe pour le conditionner sous la marque Lahdia (gammes mkerkeb et chaâra) qui est devenue incontournable dans le rural, précise le mangement. Le site dispose de deux lignes de conditionnement. Pour monter en régime, une extension des capacités de production est déjà programmée.

Le bras logistique d’Anouar Invest

Acteur dans la distribution des FMCG (Fast-Moving Consumer Goods), le bras logistique d’Anouar Invest s’appuie sur un réseau de 160 grandes surfaces, 30.000 détaillants, 1.200 grossistes et 140 souks. Par segment, la moitié des ventes passe le circuit des grossistes. 15% des volumes sont commercialisés par le circuit moderne: grandes et moyennes surfaces. Les 35% restants sont écoulés par les détaillants. Stock Pralim poursuit également son activité d'importateur de produits agroalimentaires. Côté logistique, l'entreprise dispose d’un parc de plus de 210 véhicules et dispose de 10 dépôts régionaux, dont 7 dépôts frigorifiques, d'une superficie totale dépassant les 15.000 m². Stock Pralim est dotée également d’une plateforme centrale à Casablanca. Sa capacité de stockage s’élève à 10.000 palettes. Il compte une force de vente de 140 personnes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc